L'incendiaire présumé de l'Hôtel de Ville de Besançon jugé aujourd'hui

Zéphirin Teyou doit comparaître devant le tribunal correctionnel de Besançon. Le 25 juin dernier, il a volontairement mis le feu au bâtiment municipal provoquant un important incendie. 

L'incendie volontaire a ravagé en juin dernier une grande partie l'Hôtel de Ville au centre de Besançon
L'incendie volontaire a ravagé en juin dernier une grande partie l'Hôtel de Ville au centre de Besançon © France 3 Franche-Comté : Archives
L'homme avait été interpellé aussitôt après les faits. Il avait jeté deux engins incendiaires dans le hall de l'Hôtel de Ville.

L'incendie n'avait pas fait de blessés. Mais des dégâts très importants. Le feu en plein centre ville avait mobilisé d'importants moyens de secours. Et provoqué l'émoi des Bisontins en plein midi.

Une expertise psychiatrique demandée


Zéphirin Teyou, 46 ans sera jugé pour destruction du bien d'autrui par moyen dangereux pour les personnes. Il sera défendu par Me Spatafora.

Le 29 juin, l'homme aurait du être jugé en comparution immédiate. Mais il a demandé un délai pour préparer sa défense. 

Une expertise psychiatrique a été demandée par le tribunal. Elle a pu être réalisée pendant le placement de l'accusé en détention provisoire.

La ville de Besançon s'est portée partie civile. Me Werthe défendra les intérêts de la  commune. 

Les travaux de restauration de l'Hôtel de Ville sont estimés entre 1,2 et 2 millions d'euros. Un appel d'offre à l'architecte des bâtiments de France va être lancé. Les travaux pourraient durer deux ans.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers