Besançon : incendie criminel de la fourrière de Planoise, quelles sont les informations après la réunion en mairie ?

© Florence Petit
© Florence Petit

Après l'incendie de la fourrière le mardi 31 décembre 2019, des experts en assurance étaient sur place ce jeudi 2 janvier. Une réunion était prévue cet après-midi. 
 

Par Fabienne Le Moing

Dans le quartier de Planoise les premiers experts sont arrivés pour évaluer l'ampleur des dégâts dans le parking incendié mardi 31 décembre.
Une chose est sûre ; la galerie marchande sera fermée pendant plusieurs mois. Quatre mois disent certains. L'incertitude est grande du côté des commerçants. 

La facture sera forcément très lourde pour le supermarché envahi par les fumées et pour les commerçants de la galerie marchande.

Une réunion des services de l'État a eu lieu ce jeudi à 14h30 en mairie en présence du Préfet du Doubs et du maire de Besançon. Ont-ils répondu aux inquiétudes ? 

Peu de réponses précises pour l'instant, les experts du bâtiment seront sur place vendredi 3 janvier.
Les commerçants indépendants devraient être relogés dans des cellules vides du quartier et les employés de l'Intermarché seront au chômage technique le temps des travaux.

L'information importante porte sur la dalle située entre le parking et le centre commercial. Elle a été fragilisée.
Des fissures sont apparues. Les experts devraient pouvoir dire  ce vendredi si le bâtiment de 14 000 m² peut être conservé, doit être consolidé ou détruit.

Côté qualité de l'air. Des mesures ont été relevées par les capteurs existants. Les données restent dans les normes mais les capteurs étant positionnés loin du site, de nouvelles mesures seront prises vendredi au plus près du bâtiment avec des capteurs Atmo. Trois jours après l'incendie, ces données seront-elles perspicaces ?

À la réponse "y avait-il de l'amiante dans le bâtiment ?". Aucune réponse. La structure datant des années 70, il est possible que les murs en contiennent.
 
Incendie de Planoise : réunion en mairie
Un reportage de Thierry Chauffour, Florence Petit et Rémy Bolard. Avec des habitants du quartier et Bouchra Aliloui : commerçante.

Tous les sinistrés de cet incendie sont invités à porter plainte au commissariat de Besançon pour débloquer les dispositifs de remboursement et les aides dont ils auront besoin.
 
Incendie de Planoise : compte-rendu de la réunion en mairie
Récit Isabelle Mounier sur les images de Florence Petit. Au son Rémy Bolard. En interview : Anaïs Detournay : responsable études Atmo et Joël Mathurin: préfet du Doubs.

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus