La transhumance des chèvres à Besançon, l'éco pâturage au cœur de la journée internationale de la biodiversité

Publié le

Rituel bisontin de printemps, annulé en 2020 et 2021 pour cause de Covid, la transhumance des chèvres emmène le troupeau du parc Chamars au fort de Planoise où il paîtra tout l'été comme sur les autres collines de la ville. L'éco pâturage évite ainsi le désherbage mécanique.

Elles ont passé l'hiver au bercail. Les trente chèvres les plus vaillantes ce jour (sur quatre-vingts) du troupeau municipal de Besançon avaient hâte sans doute d'aller goûter les herbes fraîches sur les collines. Entretenir ainsi les espaces verts de la ville, en broutant et fertilisant les sols, c'est ce qu'on appelle l'éco pâturage. 

"L'éco pâturage, c'est gérer la ville les espaces verts et naturels de la ville autrement qu'avec des moyens mécaniques, de manière plus extensive et plus respectueuse de la nature, explique Samuel Lelièvre, directeur de la biodiversité et des espaces verts de la ville de Besançon. Il n'y a pas de gasoil, ça ne fait pas de bruit. Les chèvres choisissent ce qu'elles vont manger (avec des engins, on ne peut pas sélectionner), elles débroussaillent et les moutons viennent tondre derrière. Il y a un vrai intérêt écologique".

Ainsi le troupeau va-t-il se nourrir tout l'été en estives. Après Planoise, les caprins attaqueront les herbes de Rosemont, puis Chaudanne, Bregille et enfin Chapelle des Buis, accompagnées de deux bergères et d'un chien.

Une transhumance au cœur de la journée mondiale de la biodiversité

La transhumance est l'occasion d'une randonnée découverte sur la colline de Planoise, un moment festif et convivial. Mais c'est aussi, en cette journée internationale de la biodiversité, l'occasion d'évoquer tout ce qui contribue à la préservation des multitudes d'espèces végétales et animales qui vivent en symbiose, se nourrissent les unes des autres et sans lesquelles l'humain serait perdu. 

Aussi, le fort de Planoise sera le lieu de multiples ateliers et échanges ce dimanche après-midi. La faune des collines, la gestion des espaces verts, l'adaptation au changement climatique seront autant de thèmes évoqués par les acteurs de la ville. Activités gratuites te libres d'accès tout l'après-midi ou du moins jusqu'à ce que les orages viennent éventuellement terminer la fête.