Lendemain d'angoisse au collège Diderot de Besançon

Deux bombes artisanales qui explosent dans un collège, quartier Planoise à Besançon. Aucun blessé. Mais des victimes quand même : des collégiens choqués. Une cellule d'écoute de l'éducation nationale a été mise en place. / © Sébastien Poirier
Deux bombes artisanales qui explosent dans un collège, quartier Planoise à Besançon. Aucun blessé. Mais des victimes quand même : des collégiens choqués. Une cellule d'écoute de l'éducation nationale a été mise en place. / © Sébastien Poirier

Une cellule d'écoute de l'éducation nationale est en place depuis ce matin au collège du quartier Planoise. Hier après-midi deux bombes artisanales ont explosé sans faire de blessés.

Par Clément Jeannin

Hier, huit adultes ont dû être hospitalisés le temps de faire des contrôles. Demain encore, la cellule continuera à écouter élèves et enseignants.

Parce que les deux cocktails molotov qui ont explosé hier après-midi à 15h45 dans un couloir du collège n' ont peut-être blessé personne, mais ils ont fait beaucoup de mal. Ce matin, certains jeunes collégiens étaient encore en pleurs. 

Voyez le reportage de Sophie Courageot et Sébastien Poirier.
DMCloud:12708
Collège Diderot




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus