La mairie vend à la SMCI l'ancien conservatoire de musique de Besançon

© maxppp
© maxppp

La municipalité de Besançon vient d'annoncer que le Bâtiment qui abritait l’ancien conservatoire de musique place de la Révolution venait de trouver acheteur. Il s'agit de la SMCI de Besançon. La décision devrait être officialisée en séance du conseil municipal du 14 janvier 2016. 

Par Isabelle Brunnarius

Depuis le départ des élèves et des enseignants du conservatoire de musique pour la Cité des Arts, ce lieu classé, datant du XVIIIe siècle, avait déjà été vendu en juillet 2013 par la Ville, propriétaire de ce patrimoine, à un investisseur alsacien, Lazard Group. Le montant de la vente avait été alors de 2 350 000 euros et il s'agissait de transformer ce bâtiment en hôtel de luxe. Mais, rebondisssement, Lazard Group renonce finalement à cette acquisition.

La ville tente alors de trouver un acquéreur en publiant une annonce sur le site Leboncoin ! Le prix de vente est alors 2 200 000 euros.... Personne n'a oser relever le défi de transformer cet ancien grenier à blé municipal construit entre 1720 et 1726. Finalement, la ville décide d'engager une nouvelle consultation dans le cadre d’un appel à projet organisé de décembre 2014 à juin 2015.

Nicolas Bodin, l'adjoint à l’urbanisme et aménagement urbain du maire de Besançon, présentera le projet aux élus lors de la séance du conseil municipal du 14 janvier prochain. 
Six dossiers de candidatures ont été déposés en Mairie à l’issue de cette consultation par les sociétés suivantes :
- SEGER, 2 rue Larmet, 25000 BESANÇON ;
- CREQUY, 45 quai Charles de Gaulle, 69006 LYON ;
- CMG, 2 rue Louis Breguet, 34830 JACOU ;
- SIB, 1 rue du Clair Bois, 90300 OFFEMONT ;
- SMCI, 25 rue Proudhon, 25000 BESANÇON ;
- PATRIMOFI, 41 rue de Liège, 75008 PARIS.

Dans son ordre du jour du conseil municipal, la ville précise qu' "après analyse des offres, le jury constitué à cet effet a décidé de retenir comme futur
acquéreur dudit bien la Société SMCI Editeur Immobilier, représentée par M. Fabrice JEANNOT, en raison de la proposition financière faite (1,8 M€), du projet de reconversion présenté, des références et de la solidité financière de cette société.

En décembre dernier, l'estimation de France Domaine de ce bâtiment de 1946 m2 au sol, a été fixée à 1 650 000 €. Cette demeure est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques. La seule obligation fixée par la mairie à l'acquéreur a été de prévoir un restaurant et/ou une brasserie en rez-de-chaussée. Deux indépendants bisontins ont fait des propositions en ce sens. Dans les étages, des bureaux et/ou des logements pourraient être aménagés en fonction du permis de construire obtenu. Les places de parkings devraient être celles du parking public le plus proche. Fini le projet d'hôtel de luxe, le bâtiment ne permettant pas de réaliser un nombre suffisant de chambres pour assurer la rentabilité de l'établissement. 


Un projet pour l'ancien conservatoire de Besançon
Avec Jean-Louis Fousseret Maire (PS) de Besançon. Avec P.Schnaebele, D. Martin et S.Chevallier.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus