"Nos corps révélés", un livre pour déconstruire les stéréotypes de genres

Publié le
Écrit par Sarah Rebouh .

La Bisontine Théa Lime-lyet, illustratrice, nous présente son dernier livre baptisé "Nos corps révélés". Le but de cet ouvrage ? Déconstruire les stéréotypes de genres en textes et en dessins. Détails.

"On s'attaque à des préjugés et en les expliquant, on se rend compte qu'ils sont complètement stupides et qu'il est temps d'en finir". L'illustratrice Théa Lime-Lyet, plus connue sous le nom de "Larenardebouclée" sur les réseaux sociaux, s'est donnée pour mission d'anéantir les préjugés qui subsistent concernant le corps humain et notamment les différences entre ceux des femmes et des hommes. Une mission de taille.

À une époque où la recherche scientifique avance et où les études prenant en compte les préjugés de genre se développent, l'autrice de Besançon s'est associée à Marie Cayrel, diplômée d’un master en neurosciences, pour livrer un bel ouvrage de vulgarisation très intéressant et ultra documenté, de près de 200 pages. Elle s'est occupée des dessins évidemment, mais aussi des recherches historiques. 

Beaucoup de personnes ne connaissent pas leur corps d’un point de vue biologique, donc ni son fonctionnement ni ses spécificités.

Marie Cayrel et Théa Lime-Lyet

C'est après avoir travaillé pendant 3 ans dans la mode à Paris que Théa Lime-Lyet a décidé de revenir à ses premiers amours : le dessin. "Je me suis rendue compte que beaucoup de choses me gênaient dans la mode, dont la représentation des corps. Il y avait beaucoup de grossophobie. On ment sur les tailles par exemple. Des femmes ne veulent pas savoir la taille qu'elles font, alors on met des étiquettes plus petites... Ce sont toutes ces choses qui ont commencé à me poser souci", se souvient-elle.

Elle décide alors de rentrer à Besançon, sa ville d'origine, et se consacre à l'illustration de manière indépendante. C'est sur son compte Instagram, suivi par près de 25 000 personnes, que la trentenaire partage ses dessins et donne à voir les multiples corps des femmes, dans toute leur diversité. "Je me suis spécialisée dans l'illustration autour du corps des femmes, de la diversité des corps et la santé féminine et sexuelle. J'avais envie que ce soit engagé", nous détaille-t-elle. Quelques années plus tard, "Nos corps révélés" voit le jour aux Éditions Mango, en septembre 2022.

Dans ce livre, les deux autrices ont souhaité "détricoter les stéréotypes sur les différences sexuelles ayant conduit à de nombreux mythes et préjugés. Car si les corps humains étaient mieux étudiés, les différences entre les hommes et les femmes seraient davantage comprises."

Marie Cayrel et Théa Lime-Lyet répondent ainsi à plusieurs préjugés au fil des pages. "Les femmes sont-elles plus sensibles que les hommes ? Le cerveau a-t-il un sexe ? Qui est le plus intelligent ? À quoi servent nos poils ? Ou encore, les hommes ont-ils plus de libido que les femmes ?", sont autant de questionnements abordés dans le livre. On y apprend par exemple que "l’origine de la sueur et de l’odeur de la transpiration n’a rien à voir avec nos poils", "qu'il n’existe aucune corrélation

entre la taille du cerveau et les capacités intellectuelles"
et que "les organes génitaux féminins et masculins ne sont pas si différents".

Un livre pour toutes et tous, peu importe son sexe, son identité de genre ou son orientation sexuelle

Le corps humain y est découpé en cinq grandes parties : le cerveau, les organes sexuels, les hormones sexuelles, la poitrine et la pilosité, "qui sont un peu les cinq grands marqueurs du genre dans le corps", détaille la dessinatrice, précisant qu'elles ont mené de très nombreuses recherches pour étayer la déconstruction de nos croyances. "Il y a des études scientifiques très récentes qui viennent contredire des études antérieures et on s'est rendues compte que les préjugés ont beaucoup orienté les études scientifiques. Pendant longtemps, les études n'étaient faites que par des hommes".

Théa Lime-Lyet cite notamment la neurobiologiste Catherine Vidal, auteure d'ouvrages de vulgarisation scientifique dans le domaine des différences cognitives entre les genres dans les années 2010, et dont le travail a permis de réelles avancées sur la compréhension de nos corps. "Elle a démonté pas mal de préjugés sur la neuroscience. On manque d'étude par exemple sur les cycles masculins, parce qu'on ne s'intéresse qu'aux femmes qui ont leur règle. On n'a presque rien trouvé sur le sujet, car ça n'intéresse pas les chercheurs et ça les arrange bien de dire que nous on est reloues quand on a nos règles..." abonde la Franc-Comtoise.

Ce livre peut convenir à des jeunes, à partir de 14-15 ans selon l'autrice, mais un public un peu plus âgé pourra à coup sûr en comprendre toutes les subtilités. "J'adorerais que des jeunes puissent s'en emparer. Et je reçois aussi des messages de lectrices de plus de 60 ans" se réjouit Théa Lime-Lyet, qui a prévu de présenter son livre en présence de son acolyte Marie Cayrel, le 12 octobre prochain, à 19h30, au café culturel et associatif Le Pixel à Besançon. 



► "Nos corps révélés", Marie Cayrel et Thé Lime-Lyet, 16,95 euros aux Éditions Mango.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité