Cet article date de plus de 4 ans

Les policiers de Besançon se rassemblent en solidarité avec leurs collègues attaqués dans l'Essonne

Ce midi, un rassemblement a eu lieu devant l'hôtel de police de Besançon. Les policiers veulent afficher leur solidarité avec les quatre policiers attaqués samedi à coup de cocktail molotov à Grigny dans l'Essonne. 
Les policiers de Besançon solidaires avec leurs collègues de l'Essonne
Les policiers de Besançon solidaires avec leurs collègues de l'Essonne © France 3 Franche-Comté : Florence Petit

Un rassemblement devant l'hôtel de police de Besançon

Dans la capitale comtoise, une cinquantaine de policiers sont sortis devant leur commissariat ce midi. Un rassemblement similaire a eu lieu à Belfort. 

Alliance, premier syndicat de gardiens de la paix, a appelé lundi les policiers à une "grève du zèle". D'autres organisations appellent à des rassemblements silencieux devant les commissariat après l'attaque au cocktail molotov survenue samedi contre quatre agents dans l'Essonne.

"Nous appelons tous les policiers, en soutien à nos collègues" visés par cette attaque et dont l'un se trouve toujours entre la vie et la mort, à une "grève du zèle" à partir de mardi, a déclaré le secrétaire général adjoint d'Alliance, Frédéric Lagache, sans préciser la durée du mouvement.

Quatre autres organisations, SCSI (majoritaire chez les officiers), Alternative-polic  (minoritaire), Unsa-Police et Unité SGP-Police FO (deuxième syndicat de gardiens de la paix), ont appelé à des rassemblements devant les commissariats.

Lors de l'attaque, samedi après-midi, les quatre policiers effectuaient une mission de surveillance près d'un emplacement connu pour ses vols avec violences sur des automobilistes. 

Hier, le Premier ministre Manuel Valss et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se sont rendus au commissariat de Savigny-sur-Orge, où est affecté l'adjoint de sécurité de 28 ans très grièvement brûlé sur l'ensemble du corps samedi. Son pronostic vital est toujours "engagé".

La voiture des policiers attaqués à coup de cocktail molotov dans l'Essonne
La voiture des policiers attaqués à coup de cocktail molotov dans l'Essonne © maxppp

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société terrorisme faits divers