• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le procès de Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, se tiendra finalement à Strasbourg

Aucune date n'a encore été fixée pour la future audience devant le tribunal de grande instance de Strasbourg. / © SEBASTIEN BOZON / AFP
Aucune date n'a encore été fixée pour la future audience devant le tribunal de grande instance de Strasbourg. / © SEBASTIEN BOZON / AFP

Le très médiatique avocat est soupçonné d'avoir violé le secret de l'instruction dans le cadre de l'affaire Daval. Il avait demandé à ce que son procès soit délocalisé hors de la Franche-Comté, région où il exerce. 

Par Adrien Gavazzi

C'est une première victoire pour la défense de Randall Schwerdorffer : l'avocat, connu entre autres pour défendre Jonathann Daval (soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en Haute-Saône) ou encore Frédéric Péchier (soupçonné de plusieurs empoisonnements sur ses patients quand il exerçait comme anesthésiste à Besançon), sera bien jugé pour violation du secret de l'instruction (pour avoir communiqué des éléments s'étant retrouvés dans les médias au moment de l'enquête sur l'affaire Daval), mais hors de la Franche-Comté, comme il le réclamait.

L'audience de son procès n'a pas encore été fixée, mais elle aura lieu à Strasbourg, loin de la Franche-Comté où Randall Schwerdorffer exerce comme avocat. 
 

Plusieurs reports


Initialement, le procès de Randall Schwerdorffer avait déjà été délocalisé de Besançon, pour se tenir à Lons-le-Saunier. Mais ses avocats avaient fait en sorte d'en obtenir le report, comme on vous l'expliquait dans l'article ci-dessous :
 
 

Pourquoi y a-t-il un procès Randall Swherdorffer ?



La manœuvre vient du procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux. Celui-ci a décidé de poursuivre l'avocat bisontin pour n'avoir pas su tenir sa langue, lors d'une journée cruciale où Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, était confronté à sa belle-mère au tribunal de Besançon.

Durant la confrontation, Randall Schwerdorffer a communiqué quelques informations lors d'une discussion avec la mère de son client Jonathann Daval ; informations parues dans la presse peu de temps après.  
       

A Strasbourg, Randall Schwerdorffer espère désormais convaincre les juges : comme il le dit lui-même, l'enjeu est ici « celui de la liberté d’expression de l’avocat dans une société démocratique ». Rien de moins. 

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus