Relaxe pour les jeunes hommes qui avaient déposé une tête de porc devant une mosquée de Besançon

© © Google maps La mosquée du quartier Saint-Claude à Besançon
© © Google maps La mosquée du quartier Saint-Claude à Besançon

Les trois jeunes hommes qui avaient déposé une tête de cochon et quatre oreilles devant la mosquée Souna à Besançon en décembre 2013 ont été relaxés hier par le tribunal. 

Par Isabelle Brunnarius

Le tribunal de Besançon a estimé qu'il n'y avait ni élément matériel, ni élément moral pour constituer l'infraction. Les trois jeunes hommes ont reconnu les faits. Un quatrième prévenu, mineur, sera jugé ultérieurement. Ils ont expliqué leur geste comme une vengeance après avoir été agressés par des jeunes de confession musulmane.
Les fidèles de la mosquée Souna de Besançon n'avaient pas vu leur "installation" car la police l'avait enlevée une heure après son dépôt dans la nuit du 21 au 22 décembre 2013. 
Trois mois plus tard, une lettre anonyme envoyée à la mosquée avait permis d'identifier les quatre jeunes. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus