• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

RENCONTRE. “Le théâtre c'est plus dangereux que le rap” : Kery James, rappeur polymorphe

Kery James a donné 4 représentations d'"À Vif" au CDN de Besançon. / © Pascal Sulocha
Kery James a donné 4 représentations d'"À Vif" au CDN de Besançon. / © Pascal Sulocha

L'artiste Kery James, figure emblématique du rap français, s'est installé à Besançon pour une semaine, du 12 au 15 février. Il y présente sa pièce de théâtre "À Vif", au Centre Dramatique National de Besançon Franche-Comté. Nous l'avons rencontré. Entretien.

Par Sarah Rebouh

Kery James, de son vrai nom Alix Mathurin, est de retour en Franche-Comté deux ans après avoir investi les Scènes du Jura de Lons-le-Saunier, pour y créer "À Vif". C'est désormais au public bisontin qu'il propose d'apprécier ses talents de comédien, lui qui possède une carrière musicale impressionnante.

Avec une dizaine d'albums à son actif et plus de 20 ans de carrière, Kery James avait besoin de changement, d'offrir quelque chose de nouveau. Le quadragénaire fait partie de ces artistes qui osent. Il joue une pièce de théâtre dans laquelle il aborde une fois de plus l'un de ses sujets de prédilection : les banlieues françaises et la responsabilité de l'État. 

Kery James nous a accordé une interview, juste avant de monter sur les planches : 
Entretien. Kery James, rappeur polymorphe, nous parle de sa pièce "À Vif" à Besançon
Réalisation : Sarah Rebouh - Pascal Sulocha - Thibaut Martinez-Delcayrou

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus