• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le rappeur Kery James présente sa pièce “À vif” au CDN de Besançon

Yannick Landrein et Kery James se questionne sur le rôle de l'Etat dans la situation des banlieues en France. / © Nathadread Pictures
Yannick Landrein et Kery James se questionne sur le rôle de l'Etat dans la situation des banlieues en France. / © Nathadread Pictures

Le rappeur Kery James, figure de proue du rap conscient en France, s'est lancé sur les planches il y a plusieurs mois déjà. Du 12 au 15 février, il présente sa première pièce intitulée "À vif" à Besançon, au Centre Dramatique National de Besançon Franche-Comté. 

Par Sarah Rebouh

« L’État est-il le seul responsable de la situation des banlieues ? » C'est la question que se posent Kery James et Yannik Landrein dans une pièce de théâtre mise en scène à la manière d'un concours d'éloquence. Elle est présentée au public bisontin du 12 février au 15 février 2019, au centre Dramatique National de Besançon Franche-Comté. 

Le rappeur et poète Kery James a plusieurs cordes à son arc. Très engagé depuis ses débuts, le quadragénaire originaire de Guadeloupe et de parents haïtiens, a toujours chanté les banlieues françaises, les inégalités, le racisme, l'opression ou encore le rapport de classe.

► Retrouvez une interview complètede Kery James sur France 3 Franche-Comté, par ici.

En plus de ses 10 albums en solo (le dernier est sorti en 2018 et s'intitule J'rap encore), le poète noir qui a grandi à Orly en banlieue parisienne, a livré au public une oeuvre théâtrale en 2017. Par cette dernière, il prouve que son art n'a pas de limites, de formats ou de frontières prédéfinies. 
 

"À vif", une joute ludique et tenace


"Je veux faire de À Vif une pièce qui dit quelque chose, transmet une émotion, suscite une interrogation et une remise en question. Une pièce dont on ne ressort pas indemne, une pièce qui marque, bouleverse parfois et peut-être même change les choses" explique l'artiste qui tient à "ouvrir un dialogue" entre deux Frances, qui se regardent, se jugent mais ne se connaissent pas.

"Dans le cadre d’un concours d’éloquence de l’école du barreau, deux jeunes avocats s’affrontent sur ce sujet. Interprété par Yannik Landrein, le premier est issu d’une famille aisée et défend la thèse de la culpabilité de l’État. L’autre, venu comme son interprète Kery James des banlieues délaissées, en appelle au contraire à la responsabilité de chaque citoyen. Rencontre inhabituelle entre deux camps qui se connaissent mal, leur joute ludique et tenace interroge les convictions politiques de chacun" explique le CDN. 

La pièce "À vif", avait déjà été présentée aux Scènes du Jura à Lons-le-Saunier en 2017. Kery James était alors en résidence dans le Jura pour cette création. 

► COMPLET. "À vif", au CDN de Besançon du 12 février au 15 février 2019.

Distribution "À vif"

Un spectacle écrit par Kery James.
Avec Kery James & Yannik Landrein
Mise en scène : Jean-Pierre Baro
Collaboration artistique : Pascal Kirsch
Dramaturgie : Samuel Gallet
Scénographie : Matthieu Lorry Dupuy
Son : Loïc Le Roux
Lumières et vidéo : Julien Dubuc
Régie plateau : Thomas Crevecœur

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Feuilleton : la Nièvre expérimente le dispositif territoire zéro chômeur de longue durée (4/4)

Les + Lus