REPLAY. Municipales 2020 à Besançon : ces trois temps forts du débat entre les trois candidats du second tour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh
Anne Vignot, Ludovic Fagaut et Eric Alauzet, sur le plateau de France 3 Franche-Comté.
Anne Vignot, Ludovic Fagaut et Eric Alauzet, sur le plateau de France 3 Franche-Comté. © Stéphanie Boudras / France 3 Franche-Comté

Ce lundi 15 juin, nous vous proposions un débat avec les trois candidats du second tour des municipales 2020 à Besançon. Eric Alauzet (LREM-MoDem), Ludovic Fagaut (LR) et Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Generation.s) ont débattu sur notre plateau, avant l'élection du nouveau maire de la ville. Détails.

Le  second tour des élections municipales 2020 a été repoussé en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Il aura lieu le 28 juin 2020. En amont de ce scrutin très important, France 3 Franche-Comté organise dix débats. Ce 15 juin, les trois candidats finalistes à Besançon débattaient sur notre plateau, durant 40 minutes. 

Dans la capitale comtoise, comme dans d’autres villes, ce sont les abstentionnistes du 1er tour et les reports de voix des listes éliminées qui détiennent les clés du scrutin. La participation n’a été que de 38 %, la deuxième plus faible de la région, juste derrière les 35 % de Belfort. Les Bisontins ont le choix entre trois listes : Ludovic Fagaut - LR - Besançon Maintenant / Eric Alauzet (LREM-MoDem) - L'écologie positive ou Anne Vignot - (EELV-PS-PCF-Genération.s) - Besançon par nature (sources ministère de l'Intérieur). 

Lors de ce débat, les candidats ont pu aborder plusieurs thèmes et défendre leur programme respectif, sans oublier d'asséner quelques tacles à leurs rivaux. La crise sanitaire et sa gestion, la redynamisation de la boucle, l'écologie, et la question des transports ont été abordés. Pour finir, la question de la sécurité et notamment l'armement de la police municipale a, comme à chaque fois, divisé les candidats.
 

La question de la sécurité au coeur de la campagne
 

C'est en effet l'un des points cruciaux de désaccord entre les candidats. Les télespectateurs ont pu s'en rendre compte une nouvelle fois, ce lundi 15 juin. Alors qu'une opération d'ampleur a eu lieu dans le quartier Planoise ce lundi matin, la question de la sécurité et de l'armement des policiers a été une nouvelle fois posée sur le plateau de France 3 Franche-Comté. Elle a d'ailleurs été amenée par Yvan Décrouy, représentant du syndicat FO de la police municipale de Besançon. Les candidats au siège de maire vont-ils armer la police municipale ? Oui, pour Ludovic Fagaut (LR) qui dénonce une situation hors de contrôle à Besançon. "Je serai le maire de la sécurité de tous" a-t-il lancé. Il souhaite d'ailleurs recruter et former plus de policiers municipaux. 

Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Genération.s) est contre l'armement de la police municipale et l'a dit à plusieurs reprises durant la campagne. Elle précise qu'elle a rencontré les syndicats de la police municipale bisontine. Elle veut redéfinir les missions de ces agents et protéger les plus jeunes des réseaux de délinquance. Eric Alauzet (LREM-MoDem) veut restaurer le respect des valeurs, notamment en imposant des contrats de parentalité avec les parents des jeunes ayant commis des délits sur la commune. Il est pour l'armement des policiers municipaux.  

La question de la sécurité au coeur de la campagne des municipales à Besançon

 

 

Les Vaîtes, le sujet politique par excellence 
 

Le sujet de l'écoquartier des Vaîtes continue à enflammer les débats du côté de Besançon. "Considérez-vous, alors que nous vivons une période de réchauffement climatique, qu'il soit urgent d'urbaniser les Vaites ?" interroge Marie-Hélène Parreaux, co-présidente de l'association Les jardins des Vaîtes. Anne Vignot et Eric Alauzet, souvent attaqués par leurs adversaires pour leur participation à l'élaboration de ce projet porté par la majorité sortante ont une fois de plus précisé leurs positions. 

Eric Alauzet (LREM-MoDem) a bien l'intention de réaliser le projet des Vaîtes. "Tous les nouveaux habitats sont à l'extérieur de la ville. On n'a pas de logements qualitatifs à offrir aux Bisontins. Il faut absolument construire aux Vaites, sinon on renvoi les habitants hors du centre-ville et cela nuit au dynamisme du centre-ville" justifie-t-il. Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Genération.s) souhaite revoir ce projet "pensé il y a plus de 15 ans" grâce au concours de scientifiques et spécialistes sous forme de "GIEC local pour analyser l'impact du projet tel qu'il avait été pensé". Il faut dire que l'écologiste sait bien que ce projet peut créer la fracture avec l'électorat de Claire Arnoux (LFI), fervente défenseuse des Vaîtes. De son côté, Ludovic Fagaut (LR) a reprécisé qu'il était contre ce projet. 

Municipales 2020 à Besançon : Les Vaîtes, le sujet politique par excellence 

 

Les candidats montent en pression
 

Anne Vignot, souvent pointée du doigt pour son manque de charisme et de pugnacité a tapé du point sur la table du débat ce lundi. Elle a sorti les crocs et ce dès les dix premières minutes. Cette dernière a tenu à tacler ces deux adversaires au sujet des "millions mis en oeuvre" pour des plans de relance, à la suite de la crise sanitaire. La candidate écologiste n'a pas non plus caché son agacement face au vocabulaire et aux formules de phrases employées par Ludovic Fagaut (LR). 

Municipales 2020 à Besançon : Anne Vignot (EELV-PS-PCF-Genération.s) muscle son jeu

Eric Alauzet est apparu assez offensif également lors de ce débat. Ce dernier, placé en troisième position lors du premiere tour des élections municipales, n'a rien à perdre. "Il faudrait dire à vos équipes qu'ils ramassent mes affiches quand ils les arrachent" a-t-il d'ailleurs lancé à Ludovic Fagaut (LR), sans hésiter à dénigrer plusieurs points du projet du candidat des Républicains, notamment le projet "Port-Citadelle", prévoyant la création d'une télécabine entre les Prés de Vaux et la Citadelle.

Municipales 2020 à Besançon : Eric Alauzet passe à l'offensive

 

Revoir en intégralité le débat de Besançon sur France 3 Franche-Comté

Sur le plateau

  • Eric Alauzet, LREM-MoDem
  • Ludovic Fagaut, LR
  • Anne Vignot, EELV-PS-PCF-GénérationS
Municipales 2020 à Besançon : revoir le débat entre les trois candidats du second tour


Un second débat bisontin aura lieu sur France 3 Franche-Comté, le jeudi 25 juin sous forme de forum citoyen avec questions des internautes. Il sera animé par Jérémy Chevreuil.


Vous pouvez poser votre question dans ce formulaire :

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.