#Studio3 : Horskh, quand la fusion Métal / Electro nous fait fondre

Le trio bisontin enflamme la scène de l'Antonnoir, et annonce la sortie de son nouvel album, "Wire". Horskh nous offre deux titres live, "Cut the Knot" et "Trying more", à découvrir sans tarder.

Horskh, sur la scène de l'Antonnoir, à Besançon, pour #Studio3
Horskh, sur la scène de l'Antonnoir, à Besançon, pour #Studio3 © Pascal Sulocha

Mercredi 7 Janvier 2021

L'est de la France à tremblé ce mercredi. Peu avant 10h du matin, un tremblement de terre musical d'une magnitude de 120 décibels a secoué l'Antonnoir à Besançon.

Heureusement plus de peur que de mal. Plus de sueur et de mâles.

La faute à Horskh (prononcez [ɔʁsk]), Trio post-indus-electro-punk.
Bastien au chant, Sylvain à la batterie, et Jordan aux machines, forment la matière première de cette tectonique sonore.

Fondu en l'an de grâce 2014 dans les forges du Mordor, le Métal du groupe bisontin, "Troll" les oreilles des amateurs du genre à coup de riffs indus et de beats techno.
Après un 1er album "Gate" qui fixera Horskh au Panthéon des "plus attendus", c'est avec "Wire" sorti le 22 janvier que l'adoubement sera officiel.

"Comme un pont entre Nirvana et Atari Tennage Riot" confie Bastien Hennaud le chanteur, mais la puissance et la rage de leurs morceaux empruntent plus à la droite de Mohammed Ali et la gauche de Connor McGregor. 

K.O. nous l'avons été lors de l'enregistrement de #Studio3, mais également conquis, par la profondeur des titres, dont les mélodies (qui pourraient sembler difficile d'accès au néophyte) susurrent leur savante symphonie à nos chastes esgourdes.
Il ne faudra pas s'arrêter aux premières notes, ni s'offusquer de l'apparence, car les créations artistiques du trio méritent qu'on s'y attarde. Au-delà de leurs différences de leurs coups de gueules et de leurs coups de sang, leur musique nous ressemble 100 %.

Et c'est bien en live que la (5e) dimension Horskh se révèle. Véritable ouragan, que n'aurait pas renié la Princesse Stéphanie, le pouvoir du groupe (ancestral) sur scène, détient la force toute-puissante de nous faire danser jusqu'à l'aube, bébé.
Et on le sait "un grand pouvoir implique de grandes responsabilités".
Gageons que les Horskh "Sauron" se montrer à la hauteur de celles ci dans la terre du milieu, vers l'infini et au-delà.

On vous laisse découvrir ce groupe hors du commun au travers de leurs deux prestations live à l'Antonnoir de Besançon.

Cut the knot

#Studio3 : Horskh en live "Cut the knot"

 Trying more

#Studio3 : Horskh en live "Trying more"

Horskh a également accepté de répondre aux questions de Guillaume Bessaa. On en apprend un peu plus sur ce trio bisontin qui s'est fait une place dans le monde du métal-électro.

La rencontre

#Studio3 : Horskh, la rencontre

En bonus, Guillaume nous raconte son expérience d'interview dans le Backstage :

#Studio3 Backstage : Horskh

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique