• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La transhumance des chèvres à Besançon sous le soleil

© Laurent Brocard
© Laurent Brocard

C'est devenu un rituel. Les Bisontins ont pris l'habitude d'accompagner les chèvres de Philippe Moustache dans leur transhumance. Le troupeau traverse la ville sur plus de 10 kilomètres au départ des Torcols en direction du fort de Planoise.

Par Isabelle Brunnarius

Les habitués se souviennent encore des trombes d'eau du printemps dernier, cette fois-ci les Bisontins ont troqué leurs parapluies pour des chapeaux ! Sous le soleil,  les 80 chèvres de Philippe Moustache sont parties de la ferme des Torcols comme prévu vers 9 h30 . Elles traversent  la ville en passant par les quartiers de la Butte et de la Grette avant de grimper  vers  les pelouses du fort de Planoise. Ces chèvres qui mangent tout ce qu'elles trouvent, contribuent à l'entretien des paysages de Besançon. Un travail mené conjointement avec le conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté. 
À l’arrivée vers midi , un spectacle théâtral, des découvertes naturalistes et autres activités du monde des bergers sont proposés aux randonneurs. Cette année, gros plan sur les fibres, les poils et la laine avec des ateliers de tressage, de filage et de cardage. Des animations prévues par la ville et l'association des bergers du Jura franco-suisse. 
Prévoir des chaussures adaptées et un repas tiré du sac à partager, lors de l’arrivée du troupeau sur la colline de Planoise, site du fort.
L'après-midi, des navettes en bus assurent le retour aux Torcols !
DMCloud:57805
19_TRANSHUMANCE DE CHEVRES A BESANCON
Elles sont parties de leur lieu d'hivernage, pour rejoindre les hauteurs de Planoise à Besançon où elles passeront l'été. Un troupeau de 90 chèvres dans les rues du centre ville, et des centaines d'amateurs de belles ballades pour l'accompagner.


Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus