Un safari tout en musique dans la jungle d'Osmosis avec #studio3

La jungle, c'est un style de musique qu'on avait pas vraiment exploré sur le plateau de #studio3 jusqu'à maintenant. Osmosis, trio d'amis de Besançon, est venu nous livrer une masterclass de ce qui se fait de mieux actuellement dans l'univers electro. Leur particularité ? Ils jouent en live, avec de vrais instruments. Une touche organique qui fait toute la différence.

Le style d'Osmosis, c'est un mélange de musique instrumentale et electro. Le genre dans lequel on se laisse happer, qui met en transe dans des soirées sauvages, celles dont on reçoit l'adresse sur un groupe Whatsapp secret.

Baptiste Coqueret, le bassiste, Paul L'Hôte le batteur et Maël El Mazoughi le claviériste sont de vieux copains qui se connaissent depuis le lycée. Ils ont commencé par jammer ensemble, à trouver des lignes mélodiques qu'ils développaient, influencés par les mouvances electro des années 90, la house, la techno, la tribe et pas mal de drum'n bass. Ils composent tous leurs morceaux à 3, en se basant sur des "prod" créées par ordinateur, mais très vite transposées sur leurs instruments.

Leur but, c'est vraiment de jouer de la musique de club, de faire danser, de "foutre le bordel" ! 

Avec le morceau "Wild Process", il y a vraiment un côté sauvage avec des rythmiques rapides de jungle, mais aussi ce côté tribal qu'on a voulu refléter.

Baptiste, bassiste d'Osmosis

Au risque de décevoir, pas de signification mystique ni n'anecdote particulière pour le choix du nom Osmosis. Ils auraient bien aimé pourtant, se dire que c'est parce qu'ils se sont sentis dans une osmose folle en jouant ensemble, mais c'est tout simplement parce que "ça sonnait plutôt pas mal".

L'équipe de #studio3 l'a pourtant sentie cette osmose sur le plateau. Ces 3 musiciens ont un jeu impressionnant, un petit côté "whiplash" de par les BPM des morceaux qui exigent une technicité incroyable, mais aussi par la complicité qu'ils affichent pendant le live.

J'ai demandé à un aficionado des soirées electro bisontines (Cousin Charles, si vous êtes bisontin et noctambule, vous le connaissez assurément) ce qu'il pensait de cette session. Son avis est sans appel : ça déchire. "Comme c'est joué presque en acoustique, ça envoie une grosse vibe bien jazzy, qui donne tout de suite envie de danser. D'habitude il n'y a pas assez de cymbales dans la jungle, là on est servi. C'est le genre de musique qu'on écoute sur la voie de chemin de fer en revenant des Eurocks, de retour au camping. Ou dans la voiture en partant en "teuf", ou dans un champ, en after. En tout cas, je vais faire circuler ça." On remercie Cousin Charles pour cette analyse aussi pointue que pertinente.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Osmosis (@osmosis.wav)

Dans les projets d'Osmosis, un EP à venir pour le mois de septembre, 4 titres dont ils sont hyper fiers, et que vous pourrez découvrir en live sur la scène du festival Détonation !

▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau de #studio3

#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Franche-Comté :

Mise en images : Jean-Philippe Perret

Technicien vidéo : Dominique Perron

Son : Pierre Mayayo

Lumières : Azouz Chaa

Cadreurs : Romuald Piniac et Philippe Héritier

Montage : Manu Blanc

Infographie : Dominique Robbe

Encadrement et Interview : Clémence Baverel

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité