VIDEO. 8 minutes sous l’eau... sans respirer : l’apnée statique, une discipline qui n’est pas sans danger

Direction la piscine Mallarmé de Besançon où s’affrontaient le 18 mars 2023 les plongeurs lors de la 3ème manche de la coupe de France d’apnée statique. Objectif rester le plus longtemps sous l’eau, mais sous haute surveillance.

Qui n’a jamais tenté de rester le plus longtemps sous l’eau sans respirer ? Se prendre un instant pour l’acteur Jean-Marc Barr dans le Grand Bleu ? Eux, en ont fait une discipline à part entière. L’apnée statique ou avec palmes regroupe 20.000 licenciés en France. Ce sont de vrais athlètes, car on ne reste pas plusieurs minutes sous l’eau sans préparation.

L’apnée statique, c’est une plongée à l'intérieur de soi. C’est un sport très mental, et comment faire le plus possible avec le minimum de ressource, donc toujours être dans l’économie.

Alice Martin, apnéiste

Engranger dans ses poumons un maximum d’air, puis se laisser aller à la surface de l’eau. Immobile, détendu pour économiser chaque parcelle d’oxygène dans les poumons. Ce dimanche-là, dans la piscine bisontine, le meilleur Français du moment, Eric Marchal, agriculteur et apnéiste lorrain n’a pas battu de record, mais il est resté 7’58 sous l’eau.

L’apnée statique provoque parfois des syncopes

Dans les bassins, deux apnéistes de sécurité entourent le compétiteur. On en comprend mieux la raison quand l’une des concurrentes est au bord de la syncope. L’apnéiste, quand il se relâche, peut presque s’endormir, et arrive alors l’accident. “Cela arrive, mais il n’y aucun problème. Les apnéistes de sécurité sont là. Et ensuite, il y a un protocole derrière. La personne est mise 10 minutes sous oxygène. Il ne faut jamais faire de l’apnée statique seul” rappelle Thierry Bertrand, président de la Commission nationale Apnée interviewé par nos journalistes Emmanuel Rivallain et Jean-Stéphane Maurice.

L’apnée de tous les records

Selon le site wikipédia, le record masculin d’apnée statique est détenu par le Serbe Branko Petrović qui est resté 12’11 sous l’eau sans respirer. Le record français est entre les poumons de Stéphane Mifsud, 11’35 d’apnée.

Chez les femmes, c’est la Russe Natalia Molchavona qui détient le record mondial. 9’02 sous l’eau. Corinne Delomenede, meilleure apnéiste française, est restée quant à elle 5’23 sans respirer.

En savoir plus sur l’apnée et ses disciplines

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité