VIDEO. Besançon : "Nicolas Zepeda a déclaré qu'il était innocent" a précisé le procureur de la République

Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon, s'est exprimé devant le palais de justice vendredi 24 juillet, dans la soirée après l'arrivée du Chilien Nicolas Zepeda dans la capitale comtoise dans le cadre de l'affaire Narumi Kurosaki. Déclarations. 
"Nous travaillons à l'élucidation de cette affaire. Ce n'est pas un aboutissement cette extradition. C'est une avancée majeure, mais qui n'est pas terminé. Il faut travailler sur la personnalité du mis en examen. Le juge va s'appliquer à comprendre qui est Nicolas Zepeda, est-ce qu'il souffre de pathologie mentale ? C'est encore quelques mois au moins d'instruction avant une possible clôture de cette information judiciaire, qui débouchera très certainement sur un procès d'assises" a détaillé Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon devant le palais de justice de Besançon, vendredi 24 juillet dans la soirée. Nicolas Zepeda continue à nier les faits. Etienne Manteaux a précisé qu'un procès pourrait avoir lieu au cours de l'année 2021. 

Nicolas Zepeda, ancien petit ami de la jeune femme est le principal suspect dans cette affaire. Il a été présenté au juge d'instruction vendredi, à Besançon, devant lequel il a continué à nier les faits qui lui sont reprochés. Il a été placé en détention provisoire dans la foulée. 

Écoutez Etienne Manteaux, procureur de la République
Écoutez Etienne Manteaux, procureur de la République
Un peu plus de 13 heures de vol. 11.600 km de voyage. Entre Santagio du Chili et Roissy Charles de Gaulle. Cette opération d'extradition de Nicolas Zepeda intervient trois ans et demi après son départ du territoire français. Nicolas Zepeda est le dernier à avoir vu Narumi Kurosaki vivante, à Besançon.  À lire aussi : Disparition de Narumi Kurosaki à Besançon : la longue liste des éléments accablants à l'encontre de Nicolas Zepeda
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition de narumi kurosaki faits divers justice société