VIDEO. Le champion de VTT trial, Nicolas Fleury, nous fait visiter Besançon dans un clip acrobatique

Dans une vidéo Youtube, le champion du monde junior de VTT trial en 2015, troisième meilleur Français en 2019, Nicolas Fleury fait découvrir au public la ville de Besançon, sous un nouvel angle : tout en acrobaties cyclistes. 

“Bienvenue à Besançon”. C’est par ces mots que Nicolas Fleury, champion de VTT trial, “une pratique qui consiste à franchir des obstacles à vélo”, lance sa nouvelle vidéo. Dans ce clip diffusé sur Youtube, le sportif, originaire de Saint-Vit (Doubs), invite les internautes à le suivre dans ses pérégrinations bisontines, et à découvrir la ville de la Citadelle comme ils ne l’ont jamais vu. “Ma ville, ma famille, mes amis, mes resto préférés, tout y est”, promet le sportif.

Ce qui me tenait à cœur, c’était de parler de mon chez-moi, de mes petites habitudes, de mes lieux favoris, de tous ces endroits où j’ai grandi et que je voulais montrer à un public plus large

Nicolas Fleury, champion de VTT trial

Des remparts au Musée des Beaux-Arts

“Je suis un grand fan des belles vues”, confie Nicolas Fleury. Alors, forcément, la vidéo qui débute à la Gare Viotte, commence par de magnifiques plans du Parc des Glacis, et des remparts de la ville. “Pour moi, la Citadelle, c’est juste magnifique”. “J’aime les panoramas, et on est dans une ville assez dingue à ce niveau-là, s’extasie-t-il, on arrive à avoir des lieux de fou qui sont très accessibles”.

Mais les acrobaties impressionnantes du cycliste, nous emmènent dans tous les recoins du centre-ville, qu’il connaît bien. “J’y étais au lycée, j’ai fait trois années de prépa scientifique à Besançon aussi, tous mes amis sont autour de Besançon”, énumère-t-il. Dans sa vidéo, le sportif ne manque pas de montrer de nombreux espaces verts : “aujourd’hui, je vis à Paris, et c’est vraiment un truc qui me manque, d’avoir des arbres partout et des forêts à disposition en bordure de centre-ville”.

Et pour les amoureux de la culture, le clip propose des images que l’on aura rarement vues : un tour en trial dans les couloirs du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. “J’ai toujours aimé emmener mon vélo dans des endroits un peu insolites, mais rouler dans le musée des Beaux-Arts à Besançon, à côté des statues, j’avoue que c’est une expérience un peu dingue.”

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo sport