VIDÉOS. Dans les coulisses de l'exposition "Le Beau Siècle" du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon

"Le Beau Siècle – la vie artistique à Besançon", de la conquête à la Révolution (1674-1792) est une exposition d’envergure à découvrir au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon à partir du 10 novembre 2022. Nous nous sommes glissés dans le décor pour en suivre l’installation, au plus près des équipes du Musée bisontin.

Historique et artistique, l’exposition "Le beau Siècle" retrace les 120 années d’une période exceptionnelle, où tout à changer pour la capitale comtoise. La ville s’est structurée, développée, et la création a connu un essor sans précédent.

Très documentée, (une trentaine d’auteurs publient leurs travaux dans le catalogue), l’exposition propose au visiteur différentes approches de cette époque. Histoire des formes, des goûts, de la vie sociale se décline au fil des salles grâce à la présentation de près de 400 œuvres et objets d’art, la plupart inédits.

Episode 1 : le démontage

Vivez le démontage de la toile monumentale "La lapidation de Saint-Etienne de Nicolas Guy Brenet" dans l’église de Chamblay (Jura). Un décrochage délicat au vu des dimensions de l’œuvre, le plus grand format de l’exposition "Le Beau Siècle".

Intervenants :
Yohan Rimaud , Conservateur des collections Beaux-Arts Et Commissaire de l'exposition "Le beau siècle"
Aubert Gérard,Restaurateur d'oeuvres d'art
Allan Zobenbuller, Responsable de l'équipe technique des musées du centre
Philippe Brochet , Maire de Chamblay

Equipe : A. Bilinski/D. Martin/P. Arbez/J. Gutleben/K. Monnin

Episode 2 : le transport

Déposée, la toile monumentale de l’église de Chamblay doit être transportée à Besançon. Douze grands formats au total ont été décrochés dans diverses églises de la région pour l’exposition. Le Grand siècle fut une période riche pour les commandes religieuses. 


Intervenants : 
Marine Roux, Assistante de collection
Yohan Rimaud , Conservateur des collections Beaux-Arts Et Commissaire de l'exposition "Le beau siècle"
Sophie Deyrolle, Restauratrice de peintures

Equipe : A. Bilinski/D. Martin/P. Arbez/J. Gutleben/K. Monnin 
Montage : G. Jeanson Mixage K. Monnin/M. Bashung

Episode 3 : la vérification des œuvres 

Une exposition, c’est toujours l’occasion de vérifier l’état des oeuvres. Toutes, avant leur accrochage, sont examinées de près, même les plus imposantes comme "La lapidation de Saint-Etienne, de Brenet", pourtant restaurée il y a quelques années seulement. Certaines font même l’objet d’une restauration fondamentale. C’est le cas de l’œuvre phare de l’exposition, et celle qui accueille le visiteur, un portrait équestre officielle de Louis XIV.

Intervenants :
Yohan Rimaud, Conservateur des collections Beaux Arts et Commissaire de l'exposition "Le beau siècle"
Françoise Le Corre, Restauratrice de peintures et mandataire de la restauration du portrait équestre de Louis XIV
Annika Roy et Juliette Serre, Restauratrices de peintures
Sophie Deyrolle, Restauratrice de peintures
Yves Morel, Scénographe de l'exposition  "Le Beau Siècle"

Equipe : A. Bilinski/D. Martin/P. Arbez/J. Gutleben/K. Monnin 
Montage : G. Jeanson Mixage K. Monnin/M. Bashung

Episode 4 : l’accrochage de l’œuvre

L’exposition "Le Beau Siècle" prend forme. Il est temps de procéder l’accrochage de l’oeuvre d’église la plus monumentale. Tout le triptyque de l’église de Chamblay est désormais au musée. Dans les salles, les œuvres sont progressivement installées. Des œuvres comme des pratiques d’époque inédites que le visiteur va bientôt découvrir.

Intervenants :
Marine Roux, Assistante de collection
Yohan Rimaud, Conservateur des collections Beaux-Arts Et Commissaire de l'exposition "Le Beau Siècle"
Yves Morel, Scénographe de l'exposition  "Le Beau Siècle"

Equipe : A. Bilinski/D. Martin/P. Arbez/J. Gutleben/K. Monnin
Montage : G. Jeanson Mixage K. Monnin/M. Bashung