Biodiversit'haies : un beau projet environnemental

Une trentaine d'essences différentes seront plantées sur 7 communes au total / © Laurent Brocard
Une trentaine d'essences différentes seront plantées sur 7 communes au total / © Laurent Brocard

Le message de France Nature Environnement est clair : il faut promouvoir les haies vectrices de biodiversité. Elles permettent l’infiltration des eaux de pluies, protègent les terres du vent et parent aux risques de coulées de boue du fait du ruissellement et de l’érosion.

Par Fabienne Le Moing

Pour des raisons économiques, l'arrachage des haies à « la hussarde » est encore aujourd'hui fréquent. Leur suppression en milieu rural a conduit à l’apparition de problèmes d’érosion, à l'appauvrissement de la faune sauvage...


Refaire ce qui avait été fait par nos ancêtres c'est ce à quoi s'attèle France Nature Environnement Franche-Comté : la fédération d’associations de protection de la nature et de l’environnement. Les futurs professionnels agricoles (notamment les élèves du lycée agricole François-Xavier de Besançon et de la Maison familiale de Rioz) sont impliqués dans le projet. Pour que les mentalités changent il faut enseigner aux plus jeunes les bons gestes.

En tout ce sont près de 2km 1/2 répartis sur 7 communes qui verront le jour.
 

Biodiversit'haies : un projet de plantation
Un reportage de Sébatien Poirier et Laurent Brocar avec Cathy Poimboeuf : chargée de mission France Nature Environnement Franche-Comté et Albert Lozeman : agriculteur



 



Quel est le rôle des Haies

Rôle écologique
• diversité floristique importante,
• abris et nourriture pour la faune,
• véritable lieu de vie (oiseaux, mammifères, reptiles, insectes, vers, mollusques).

Rôle de brise-vent
Une haie peut protéger en longueur jusqu'à 20 fois sa hauteur.
Ce qui permet de protéger :
• les animaux des prés et des jardins des aléas climatiques,
• les bâtiments agricoles et les habitations de diverses intempéries,
• les cultures,
et de réguler la température à l'intérieur des champs et des jardins.

Rôle de régulateur d'eau et de barrière végétale
Lorsqu'elle est implantée en travers de la pente, la haie champêtre réduit les ruissellements et favorise l'infiltration des eaux dans le sol. Elle prévient ainsi l'érosion des sols agricoles et des jardins, réduit les coulées de boues et limite les inondations.

Sur le même sujet

Dijon Plage 2018

Les + Lus