• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Cannes : le film de Xavier Dolan ne fait pas l'unanimité

Marion Cotillard dans le film "Juste la fin du Monde" de Xavier Dolan / © Sons of Manual, MK2 Productions
Marion Cotillard dans le film "Juste la fin du Monde" de Xavier Dolan / © Sons of Manual, MK2 Productions

En lice pour la Palme d’or, le réalisateur québécois de 27 ans, fait renaître le récit "Juste la fin du monde" de Jean-Luc Lagarce sous une forme cinématographique ; les avis sont partagés.

Par Fabienne Le Moing

Adapté de la pièce "Juste la fin du monde", de Jean-Luc Lagarce, écrite en 1990, alors qu’il se savait atteint du sida, ce sixième long-métrage de Xavier Dolan ne laisse pas indifférent.
"Juste la fin du monde" raconte l'histoire d'un jeune auteur qui après 12 ans d'absence retourne dans sa ville natale pour annoncer à sa famille sa fin prochaine.

Ceux qui ont aimé

Pour la radio Rfi, Xavier Dolan sublime Jean-Luc Lagarce.

Ni de fous rires ni d’excès à l’écran. Beaucoup d’adeptes de Xavier Dolan (« Mommy ») resteront sur leur faim. Pourtant, il s’agit d’une rencontre prodigieuse au Festival de Cannes.

Pour le journal Le Monde pour le réalisateur ce film "est son plus abouti, son plus fort à ce jour".
Pour Télérama, le film est "un huis clos familial d'une intensité magnifique".

Les Contre

Pour Metronews, il n'y a pas le début d’une Palme pour ce décevant Xavier Dolan.

Sans être un ratage total, son nouveau long-métrage n’a pas réussi à secouer la Croisette.

Première a été déçu par Xavier Dolan. Il compare ce film à "huis clos théâtral, étouffant et ennuyeux."

Les mitigés

Pour l'Express le film est une une stylisation aussi fascinante qu'étouffante.

Tape à l'oeil et parfois agaçant et, en même temps, puissant et indéniablement fascinant, Juste la fin du monde est donc un film tout en contrastes. A l'image de son réalisateur.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus