CARTE. Essence, gasoil… où trouver la station-service la moins chère en Franche-Comté avant la fin des aides gouvernementales ?

Vous prenez la voiture pendant ces vacances de Noël. La remise à la pompe pour tous du gouvernement prend fin le 31 décembre 2022. Elle sera remplacée à partir de janvier 2023 par une aide de 100 euros pour les ménages les plus précaires. Comment payer moins cher en trouvant la bonne station service dans le Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort ou France ?

Le coup de pouce à la pompe prend fin. Avec l’augmentation des prix du carburant, les automobilistes français avaient eu droit à une réduction ces derniers mois. L'État avait prolongé sa remise de 30 centimes par litre à la pompe jusqu'à la mi-novembre avant de passer à 10 centimes jusqu'à la fin de l'année. Ce “cadeau” prend fin le soir du réveillon, quand sonneront les douze coups de minuit.

Station-service : où trouver le gazole le moins cher ?

Zoomer ou dézoomer dans cette carte pour voir les autres stations service de France si vous roulez vers les régions Grand-Est, PACA, Aquitaine, Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Occitanie, Rhône-Alpes-Auvergne, Centre-Val-de-Loire, Corse, Pays-de-la-Loire, Paris-Ile-de-France, ou Hauts-de-France. 

Station-service : où trouver l’essence sans plomb SP95 la moins chère ?

Zoomer ou dézoomer dans cette carte pour voir les autres stations service de France si vous roulez vers les régions Grand-Est, PACA, Aquitaine, Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Occitanie, Rhône-Alpes-Auvergne, Centre-Val-de-Loire, Corse, Pays-de-la-Loire, Paris-Ile-de-France, ou Hauts-de-France. 

Station-service : où trouver l’essence sans plomb SP95-E10 la moins chère ?

Zoomer ou dézoomer dans cette carte pour voir les autres stations service de France si vous roulez vers les régions Grand-Est, PACA, Aquitaine, Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Occitanie, Rhône-Alpes-Auvergne, Centre-Val-de-Loire, Corse, Pays-de-la-Loire, Paris-Ile-de-France, ou Hauts-de-France.

Comment obtenir l’aide carburant de 100 euros en 2023 ?

10 millions de travailleurs, les plus modestes, vont avoir droit à une aide gouvernementale à compter du 1er janvier 2023.

"On va mettre en place une indemnité carburant pour les Français modestes qui ont besoin de leur voiture pour aller au travail, donc c'est 100 euros pour à peu près la moitié des ménages, ça représente une remise de l'ordre de 10 centimes par litre" à la pompe pour quelqu'un qui parcourt 12.000 kilomètres par an, comme la moyenne des Français, a précisé la Première ministre Elisabeth Borne.

Pour toucher l'indemnité carburant, vous devez vous rendre sur le site impots.gouv.fr, y rentrer votre numéro fiscal et votre plaque d'immatriculation, remplir également une "déclaration sur l'honneur" indiquant qu'ils ont besoin de leur voiture pour aller au travail, afin de recevoir ces 100 euros sur leur compte en banque. Cette aide sera versée une seule fois pour l’année 2023. 

Un couple modeste qui travaille et possède deux voitures pourra bénéficier de deux aides, soit 200 euros. L’aide est valable pour les deux-roues également si vous roulez en scooter ou moto. Un chômeur qui "a besoin de se déplacer pour chercher un travail" pourra solliciter de son côté solliciter des aides auprès de Pôle emploi.

Le gouvernement a également annoncé un coup de pouce de 100 euros en faveur des automobilistes qui se mettront au covoiturage en 2023, sur les courts comme sur les longs trajets. Cette prime sera versée aux seuls nouveaux inscrits sur les plateformes de covoiturage.

Avec AFP & cartographie Matti Faye

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité