Cet article date de plus de 5 ans

INTERVIEW - Clément Pagnot, miraculé de l'attentat au Bataclan

Le jeune Franc-Comtois était hier au concert d'Eagles Death of Metal à Paris. Il a vu les terroristes et a pu s'échapper à temps. Il raconte. 
Clément Pagnot fait partie des survivants du Bataclan
Clément Pagnot fait partie des survivants du Bataclan © Clément Pagnot via Facebook
Il est en vie. "Sonné" mais en vie. Le jeune homme étudiant à Paris rentrera en fin de journée en Franche-Comté auprès de sa famille.

Clément Pagnot, 22 ans, maire du camping des Eurockéennes 2015 était hier soir au concert. Il se faisait une joie d'assister au spectacle du groupe californien. "J'y suis allé seul, personne ne voulait venir avec moi, et c'est tant mieux !"

© Clément Pagnot via Facebook

 

En plein milieu du concert, on a entendu des coups de feu. Il y a eu quelques secondes de flottement avant qu'on comprenne ce qu'il se passait. Alors tout le monde s'est mis à terre. Il m'a semblé voir plusieurs hommes, dont un seul me semblait tirer avec une arme lourde. Ce qui est sûr, c'est que c'était une arme automatique, car les détonations se succédaient très vite"

raconte t-il dès hier soir aux journalistes.


Clément joint cet après-midi par téléphone raconte qu'il était devant la scène près d'une issue de secours. Il a vu trois hommes armés. Il a pu s'enfuir avant la prise d'otage. Au mauvais endroit, mais à la bonne place.

C'était la panique. J'ai couru dans la rue pendant 5 à 10 minutes en direction de la Bastille avant de sortir mon téléphone"


Dès qu'il peut il rassure ses proches. 

Je suis à l'abri. Monde de merde...



Des hommes armés sont entrés dans me bataclan et on fait feu. Je vais bien. 



Aujourd'hui, Clément réalise. Réfugiés chez des amis, il a découvert l'horreur devant la télévision. Impuissant face à la centaine de victimes restées à terre au Bataclan.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris faits divers terrorisme