Covid-19 : Variants sud-africains et brésiliens, 21 classes fermées dans l'académie dans l'académie de Besançon

L'académie de Besançon communique ce vendredi 5 mars le nombre de classes fermées. Les variants sud-africains et brésiliens touchent le département du Doubs où de nombreuses classes sont fermées.

© Guillaume Bonnefont - maxPPP

21 classes fermées contre 3 seulement la semaine dernière. L'augmentation du taux d'incidence dans le département du Doubs et la présence de variants ont entraîné de nouvelles fermetures de classes. Le taux d'incidence est de 212 nouveaux cas pour 100.000 habitants au 1er mars. Il se rapproche de jour en jour du seuil d'alerte maximale situé à 250. 

Les collèges de Saint-Vit, Clairs-Soleils, les lycées Victor Hugo et Ledoux sont touchés par des fermetures de classes ces derniers jours, selon nos informations.

Au jeudi 4 mars 13 heures, on recensait

 

© Rectorat

C'est le département du Doubs qui compte le plus de classes fermées. Les variants dits sud-africains ou brésiliens, très contagieux, sont bien présents dans le Grand Besançon et ses environs.


Ces variants de la COVID-19 représentent près de 8% des cas positifs dans le département, soit 2 points de plus que la moyenne nationale, alors que la moyenne en Bourgogne-Franche-Comté s’établit pour sa part autour de 3%.

La circulation est associée, dans deux tiers des situations, à des regroupements de cas essentiellement familiaux ou liés à la fréquentation d’établissements scolaires (une dizaine sont concernés), a indiqué lors d'une conférence de presse le Préfet du Doubs. Le port du masque est désormais obligatoire jusqu’au mercredi 31 mars – 24h00, pour les personnes de 11 ans et plus sur le territoire urbanisé des communes de Besançon, Saint-Vit, Montferrand- le-Château et Quingey.

Des tests de dépistage déployés dans les écoles, collèges, lycées
Une campagne de tests massifs est prévue dans les établissements scolaires concernés par des cas de variants. Des tests sont proposés aux élèves (avec autorisation parentale) et aux personnels sur la base du volontariat et administrés par les infirmières et infirmiers de l’Éducation nationale.


Des opérations de dépistage grand public se déroulent dès ce vendredi 5 mars dans le quartier des Clairs-Soleils de 14h à 16h. D'autres dépistages sont prévus les deux prochains week-end sur Besançon, Saint-Vit, Montferrand-le-Château et Quingey a indiqué la Préfecture.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société