DOUBS. Élection municipale partielle à Etouvans : les habitants votent pour remplacer une série d'élus démissionnaires

Une élection partielle complémentaire se tiendra les 11 et 18 juin 2023 à Étouvans, dans le Doubs. Les électeurs de la commune devront voter pour désigner sept conseillers municipaux en lieu et place des démissionnaires.

À Étouvans, dans le Doubs, le point de rupture a été atteint à l’issue d’une réunion du conseil municipal, en mars 2023. Ce jour-là, plusieurs conseillers municipaux décident de démissionner, après des désaccords au sujet du vote du budget de la commune.

Le code électoral impose des élections municipales partielles, dites "complémentaires", quand un conseil municipal a perdu un tiers de ses membres, pour les communes de moins de 1000 habitants. Avec 850 habitants, la commune d’Étouvans devait donc appeler les électeurs au vote.

Le siège de maire, tenu par Marielle Ballay, n’est pas en jeu. Alors qu'elle était adjointe au maire, elle avait succédé à Nicolas Pacquot, élu député de la 3ᵉ circonscription du Doubs en 2022, sous l'étiquette Renaissance.

L’élection devrait donc se résumer à un remplacement des démissionnaires, mais elle va se dérouler dans un climat tendu. En témoignent les propos plutôt désabusés de certains habitants :

Ça fait 50 ans que je vis ici, je ne pense pas que ça ira mieux après les élections ! Ça risque d'être tendu encore un bon moment !

Un habitant d'Étouvans

Au micro de notre équipe de reportage (Thierry Chauffour et Lilia Aoudia), la maire se dit victime "d'agressions verbales depuis un an". Elle n'a pas souhaité faire campagne et espère un apaisement après le scrutin.

En 2020, une liste unique s’était présentée aux élections municipales. Signe d'un élan commun un peu oublié. L'enjeu de l'élection partielle des 11 et 18 juin est de retrouver une majorité stable au conseil municipal. 18 candidats se présentent pour 7 postes de conseillers à pourvoir.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité