Doubs. Informer ses proches, suivre les balises, avoir un "fond de sac"... 4 conseils pour ne pas s'égarer en montagne

Publié le Mis à jour le

Dans la nuit du 04 au 05 février, un skieur s'est égaré au Pré-Poncet, sur la commune de Chaux-Neuve, dans le sud du Doubs. Il a été retrouvé vivant près de la frontière Suisse. Voici 4 conseils pour ne pas subir une telle mésaventure.

Dans la nuit du vendredi 04 au samedi 05 février, un homme de 72 ans s'est égaré au Pré Poncet, sur la commune de Chaux-Neuve (Doubs). Sans nouvelles de lui alors qu'il était parti skier, sa famille a prévenu la gendarmerie. L'homme a finalement été retrouvé vivant, vers 4 heures du matin. Pour ne pas se retrouver dans cette situation, voici quelques conseils utiles.

Quatre conseils à suivre

Premier conseil que rappelle la gendarmerie du Doubs : il faut "informer ses proches de l'endroit où l'on se rend". L'autre recommandation qui peut contribuer à faciliter les recherches en cas de besoin, est de "partir dans un secteur connu". Autrement dit, il s'agit de rester sur les pistes balisées. 

Inutile de penser aller skier ou randonner "sans moyens de communication". Pensez donc à amener un téléphone et même une ou plusieurs batteries portables. Dernier tuyau : se munir de ce que l'on appelle "un fond de sac". Il s'agit d'avoir avec soi "de la nourriture telle que des barres de céréales, de l'eau et éventuellement un pull supplémentaire pour tenir au cas où".  

Egaré puis retrouvé

Ces conseils font suite à la déconvenue de ce skieur du Jura, dans la nuit du 04 au 05 février. L'homme de 72 ans est allé skier au Pré Poncet. Il devait rentrer vers 18 heures. Sa famille s'inquiète car il n'est pas revenu à l'heure prévue mais aussi parce que son téléphone était éteint. 

Ses proches ont alors appelé la gendarmerie à 22 heures 45. Des patrouilles sont engagées, de même que les motos-neige des pompiers et des pisteurs. Le sportif a finalement été retrouvé vivant aux environs de 4 heures du matin, le long de la frontière suisse. En légère hypothermie, il a été transporté au centre hospitalier de Pontarlier (Doubs) pour des examens.