• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. “Rencontres, des visages, des objets, des racines"” : la nouvelle exposition de la Citadelle de Besançon

La citadelle de Besançon accueille jusqu'au 22 septembre une exposition atypique et fédératrice. Nées ici ou ailleurs, elle présente les portraits de personnes de tous âges et de toutes origines vivant à Besançon.

Par Jean-Stéphane Maurice


L'exposition est conçue comme un dialogue interculturel entre l'association Miroirs de Femmes - Reflets du Monde et le Musée Comtois. Tous ceux, venus d'ici où d'ailleurs et vivant à Besançon ont pu laisser un objet, un costume traditionnel, un chant de leur culture. L'objet de cette démarche est d'ouvrir les yeux de chacun en mettant en avant les richesses de tous. Dans une société où l'individualisme et le rejet des différences prennent de l'ampleur, l'exposition offre une image instantanée d'une ville multiculturelle et plurielle. 

Tanja, Mickael et Van font partie de ces gens d'ailleurs qui ont quitté leur pays pour une vie meilleure. Parfaitement intégrés à Besançon, ils tiennent malgré tout à garder et à partager la richesse de leur culture. 
 
Besançon : exposition Rencontres, objets, racines à la Citadelle
Cette exposition participative à voir jusqu'au 22 septembre présente des portraits croisés de femmes d’ici et d’ailleurs, autour de rencontres, de photographies et d'objets témoins, reflétant les migrations en Franche-Comté aujourd’hui. Reportage Jean-Stéphane Maurice.

Le visiteur se retrouve dans un environnement où le dialogue est ouvert sur le monde. Pour mieux s'entendre, il est important de se connaître et de se comprendre. Chaque objet, chaque photo, chaque musique nous amène ici à la découverte de l'autre. En devenant acteur, celui-ci découvre des histoires de vie dans cette déambulation colorée. 

Van Cartier a fait des études de photographie au Viêtnam. Depuis son arrivée à Besançon, elle tire le portrait de ses voisins dans le quartier de Planoise.
 
Van - Viêtnam / © Jean-Stéphane Maurice
Van - Viêtnam / © Jean-Stéphane Maurice


 
© Van Cartier - Miroirs de Femmes
© Van Cartier - Miroirs de Femmes

 
© Van Cartier - Miroirs de Femmes
© Van Cartier - Miroirs de Femmes

Tanja est présidente de l'association Miroirs de Femmes - Reflets du Monde. Elle a quitté la Macédoine pour fuir la guerre. A sa droite, le cahier de sociologie qu'elle avait lorsqu'elle était étudiante en lettres. Les cours ont dû cesser à la faculté à cause du conflit. Son cahier est devenu le livret où elle notait les recettes de cuisine de son pays. C'est une des rares choses qu'elle a emmenée pour venir en France.
Tanja - Macédoine / © Jean-Stéphane Maurice
Tanja - Macédoine / © Jean-Stéphane Maurice

Mickael a quitté la Côte d'Ivoire avec sa famille en 2010 pour fuir la guerre. Il ne lui reste que ces deux chemises colorées, symbole de son passé en Afrique. Aujourd'hui, elles sont pour lui un véritable "trésor".
 
Mickael - Côte d'Ivoire / © Jean-Stéphane Maurice
Mickael - Côte d'Ivoire / © Jean-Stéphane Maurice

Marie est médiatrice culturelle pour le Musée Comtois de la Citadelle. Très attachée aux valeurs de l'Unesco, Besançon est selon elle une ville multiculturelle où l'on prône le dialogue et la compréhension mutuelle. Elle a participé à la mise en scène de l'exposition avec l'association Miroirs de Femmes - Reflets du Monde. 
 
Marie - France / © Jean-Stéphane Maurice
Marie - France / © Jean-Stéphane Maurice

 


Un film documentaire d'un quinzaine de minutes a été realisé pour l'exposition. 

 
Rencontres. Des visages, des objets, des racines
Un film documentaire plein d'humour et d'humanité au travers d'échanges interculturels et intergénérationnel de personnes vivant à Besançon. - Benoît Bizard

Sur le même sujet

Sur Ma Route : Visite de la Champignonnière de Dijon

Les + Lus