Ce mercredi 28 juin, la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion) de la Ligue de Football Professionnel a annoncé que l'équipe du FC Sochaux serait rétrogradée en National 1 pour la saison 2023-2024. Le FCSM entend faire appel.

C'est un véritable coup de massue. Mercredi 28 juin 2023, le FC Sochaux a appris sa rétrogradation administrative en National, après son passage devant la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG). Le gendarme financier du football français n'a en effet pas validé le budget du FCSM pour la saison 2023-2024.

Les raisons : des problèmes de gestion de trésorerie. Le journal spécialisé L'Equipe met en lumière le "train de vie du club ces deux dernières années". Sochaux aurait payé "une masse salariale devenue trop imposante", qui a engendré un déficit de plus de 10 millions d'euros selon nos confrères de France Bleu Belfort-Montbéliard

Déficit qui aurait dû être comblé par le propriétaire chinois du club, le groupe Nenking, spécialisé dans le sport et l'immobilier. Or, le marché immobilier est "en pleine crise depuis la crise sanitaire" précise le FCSM. Ce qui expliquerait "les retards de versements" du groupe Nenking. Retards rédhibitoires aux yeux de la DNCG.

Le club entend faire appel

Le FCSM entend faire appel de cette décision dans les sept prochains jours et assure que "Nenking doit de manière imminente débloquer les fonds prévus" pour renflouer ses caisses. Pour rappel, le club franc-comtois avait déjà connu pareille mésaventure en 2019, avant de sauver sa place en Ligue 2 en appel.

Si la décision de la DNCG venait à être définitive, ce serait une triste première pour le FC Sochaux. En effet, depuis sa création en 1928, le club jaune et bleu n'a jamais évolué en National 1.

► À LIRE AUSSI : Nouvel entraîneur, fin de saison ratée, lien distendu avec les supporters : Samuel Laurent fait le point sur le chaud début d'été de Sochaux

La saison 2022-2023 aura décidément été un long calvaire pour Sochaux, avec une décevante 9ᵉ place de Ligue 2 et 8 défaites sur les 8 derniers matchs de championnat. Un temps proche du trio de tête en Ligue 2, le FCSM a en effet enchaîné les résultats négatifs, jusqu'à l'éviction le 17 mai 2023 de son coach Olivier Guégan, sur la sellette après 5 défaites consécutives.

Vous l'aurez compris, l'intersaison s'annonce tendue du côté du Doubs. Le FCSM devra ainsi convaincre la DNCG de sa bonne santé financière, tout en regagnant la confiance de ses supporters, rompue après la série de mauvais résultats. Dernier point noir : l'ex-entraîneur du club, Olivier Guéguan, a décidé mardi 27 juin d'assigner le FC Sochaux devant les Prudhommes pour contester son licenciement.