Un petit monde, une étonnante alchimie d'hommes et de femmes déployant poésie, légèreté, prouesses et rires pour suspendre le temps à chaque spectacle. Sous le chapiteau jaune, une douzaine d'artistes et de musiciens.  Qui sont-ils ? Ils nous ont raconté un peu de leurs vies. Cliquez sur les photos pour mieux découvrir les artistes côté scène, ou côté jardin. 

 

Margo Darbois l'équilibriste

On est là pour faire rêver les gens et je trouve ça chouette

Elle aime partager. Donner. Et ça se sent. Margo, maman d'un petit garçon, vient du Tarn. Une fois par jour, elle travaille ses étirements. Un corps souple à en couper le souffle. Margo, 30 ans, a fait l'école du cirque de Châtellerault. Elle est de passage au cirque Plume. "Parfois, les gens viennent nous voir après le spectacle en pleurant" raconte-t-elle, consciente de faire un métier fabuleux. "Le cirque Plume n'est pas un cirque c'est un groupe de personnes qui veut toucher les gens... c'est une de mes plus belles expériences de cirque" confie l'équilibriste. Après Plume, elle poursuivra sa route. Direction l'Allemagne pour un numéro d'équilibriste dans un cabaret.

www.margo-handstand.fr 

Margo Darbois l'équilibriste

 

Guillaume Nuss, roi du trombone

Ici tu fais de la musique pour le spectacle et pas que pour faire de la musique 

Guillaume est tombé sur la planète Plume un peu par hasard. Je suis le remplaçant du remplaçant, résume-t-il. Originaire de Strasbourg où il a joué dans La fanfare en pétard, Guillaume connaissait le monde des concerts. Il découvre celui du spectacle vivant. Et à le voir, le jeune musicien espiègle en est ravi. Sa route quittera bientôt celle des Plume. "Repartir pour une tournée de trois ans, ça ne me conviendrait pas" confie le musicien qui joue au sein du groupe Buttshakers à Lyon. 

Guillaume Nuss, roi du trombonne

 

Brigitte Sepaser, musicienne

On a transmis l'amour du cirque à des jeunes

Brigitte est une femme orchestre à elle seule. Elle joue de tout. Saxo, clarinette, duduk... Elle fait partie des artistes fondateurs du cirque Plume. Elle a été de toutes les créations avec une pause le temps de faire ses enfants. Le cirque est sa vie, sa passion. "Parfois ça n'a pas été facile de porter ce cirque tellement fragile" dit-elle, mais jusqu'au bout son énergie ira à la création. Les yeux de Brigitte brillent rien qu'à évoquer le prochain spectacle. Même si ce sera le dernier.

Brigitte Sepaser, musicienne

 

Diane Renée-Rodriguez, trapéziste et danseuse

A la sortie de l'école de cirque de Montréal, je suis arrivée au Cirque Plume

Elle est américaine Diane et parle un français parfait. La trapéziste et danseuse de boleadoras vient de Floride. Depuis six ans, sa vie est "Plume". Embauchée après une petite annonce lancée par le cirque, elle n'a pas la nostalgie de son pays. "Etre artiste ici m'a apporté énormément dans ma vie et mon travail" dit-elle. Diane cherche un nouveau cirque pour voltiger ailleurs sur son trapèze. 

Diane Renée-Rodriguez, trapéziste et danseuse

 

Laurent Tellier, musicien

J'ai commencé au cirque Plume comme chauffeur poids lourd

Lolo est l'un de piliers du cirque. 20 ans qu'il est là. Et son histoire est belle. "Ici on m'a donné une vraie chance" résume-t-il. Laurent Tellier a débuté comme chauffeur au sein du cirque. Il jouait de quelques instruments et s'est fait très vite sa place au sein des musiciens. "J'ai commencé la contrebasse sur le spectacle de l'harmonie municipale". Aujourd'hui, le grand Lolo joue de la basse, contrebasse, trombone et percussions. "Arrêter le cirque Plume, ce sera dur le jour où ça arrivera", confie ce musicien intermittent attaché à l'aventure humaine du cirque.

Laurent Tellier, musicien

 

Nicolas Boulet, musicien

Plume c'est une alchimie secrète 

Il était jeune prof de musique dans le canton de Quingey jusqu'à ce que sa route croise celle de Robert Miny, le regretté compositeur du cirque. "Je n'avais pas envie de faire du cirque, mais du cirque Plume, oui !" raconte celui qui joue sur scène de la batterie, des percussions corporelles, du trombone à piste et d'autres instruments. "On est 150 jours par an en représentation avec les mêmes personnes. C'est un concentré de vie... On est dans des rapports humains hors norme" résume-t-il pour évoquer cette invisible alchimie qui fait l'esprit Plume.

Nicolas Boulet, musicien

 

Maxime Pythoud, l'homme à la roue

Avec mes parents quand j'étais enfant, je venais voir le cirque Plume

Maxime est un grand gaillard facétieux au corps d'athlète. Cet artiste suisse a grandi dans le cirque de ses parents à Nyon. Petit, il venait voir les spectacles du cirque Plume. "Sur scène, Pierre Kudlak me faisait mourir de rire, c'était mon idole. Aujourd'hui je travaille avec lui" raconte-t-il tout sourire. A l'accordéon, dans sa roue qui tourne à folle vitesse, Maxime a trouvé sa place au sein du cirque. Pas froid aux yeux le grand Suisse, pour notre photo, il a choisi de monter au sommet du chapiteau pour jouer les équilibristes !

Maxime Pythoud, l'homme à la roue

 

Mick Holsbeke, le clown

J'ai découvert le cirque Plume aux USA dans un livre de photos 

Dans sa bouche, un petit accent venu du Québec. Tout s'explique. L'Américain a fait l'école du cirque de Montréal. Mick vient de Floride. Sa rencontre avec le cirque Plume s'est d'abord faite sur papier glacé. Il y a 12 ans, il feuillette à Seattle le magnifique livre de photos d'Yves Perton consacré au cirque comtois. Déclic. Après avoir travaillé dans plusieurs compagnies en Allemagne et en Belgique, son univers de clown facétieux séduit Bernard Kudlak, metteur en scène. Pendant trois ans sur sa boule géante et avec son chapeau, il fait rire, glousser de rire petits et grands. Mick vous le recroiserez peut-être un jour en tournée. Il se lance en solo avec un spectacle intitulé MobyMick où l'histoire d'un homme qui se retrouve dans le ventre d'une baleine.  
www.mickholsbeke.com 

Mick Holsebeke, le clown

 

Sandrine Juglair, acrobate sur un mât chinois

Dans ma vie d'artiste, jamais je ne jouerai autant un même spectacle

Une audition il y a trois ans. Sans trop y croire. Et voilà la jeune acrobate savoyarde embarquée dans l'équipée Plume. A 33 ans, Sandrine marche comme elle respire... sur son mât chinois. Un mât sur lequel elle tient comme par miracle, retenue avec une grâce incroyable par la force des muscles. Dans sa caravane, Sandrine aura vécu trois ans au rythme de la tournée "Tempus fugit". A un rythme de folie, 120 à 150 dates par an devant près de 350.000 spectateurs. En tournée, elle a travaillé et a trouvé le temps de préparer l'avenir en montant son prochain spectacle Diktat, un numéro solo qui l'emmènera vers de nouvelles aventures. 

Sandrine Juglair, acrobate sur un mât chinois

 

Pierre Kudlak, maestro et acteur de cirque

J'ai commencé à la fanfare harmonie de Valentigney dans le pays de Montbéliard

Pierre est l'un des fondateurs du cirque Plume. Fidèle depuis les débuts dans le rôle du maestro sur scène avec son humour pinçant, décapant. Philosophe, il analyse le succès du cirque pendant toutes ces années : "On a toujours eu du succès, on a eu le loisir de grandir à notre rythme, on ne s'est pas adapté à un format qui préexiste, on a tout inventé et c'est une grande liberté." 

Pierre Kudlak, maestro et acteur de cirque

 

Benoît Schick, directeur d'orchestre

Le cirque Plume m'a apporté peut-être l'ouverture sur les autres

Sa voix grave et éraillée et ses mains sur le piano. Les premières notes du spectacle sont pour lui. Benoît est franc-comtois. Installé à Vantoux-et-Longevelle en Haute-Saône, il fait partie du cirque depuis 11 ans. Il compose les musiques du spectacle comme le faisait Robert Miny avant lui. "Ces 11 années sont passées à une vitesse folle... Dans l'adversité, l'humain nous apprend de belles choses" lance-t-il évoquant à demi-mot les disparitions brutales de deux artistes ces dernières années. Parallèlement au cirque Plume, Benoît prépare un album avec son groupe Benny Joke.

Benoît Schick, directeur d'orchestre

 

Bernard Montrichard, guitariste

Trois jours avant un spectacle, on m'a appelé à la rescousse

Bernard, grand gaillard aux cheveux blancs, vit à Chay près de Besançon. Il y possède un studio d'enregistrement et un gîte. Passionné de musique, il jouait dans le groupe Benny Joke quand un jour Benoît Schick a eu besoin de lui. "C'était un vendredi, j'ai répété les partitions tout le weekend, en les apprenant par cœur car sur scène, tu ne peux pas les emmener !". Bernard, amoureux des seventies, joue de la guitare accoustique et électrique. "Je m'éclate, et ça n'a rien à voir avec un concert !". Bernard fera partie bien évidemment de la prochaine tournée ! 

Bernard Montrichard, guitariste

 

Bernard Kudlak, metteur en scène et directeur artistique

Le cirque était un art marginal et ça nous convenait 


Comment terminer cette série de portraits sans s'arrêter un instant aux côtés de Bernard Kudlak ? Fondateur du cirque Plume en 1984, il est celui qui met en scène les spectacles. Un magicien du cirque et de la poésie, un fédérateur d'hommes, un perfectionniste. Il a choisi avec l'équipe les artistes qui ont défilé ces 30 dernières années sous le chapiteau. Le cirque Plume est devenu grâce à lui un des plus beaux cirques contemporains au monde. Ce qui a fait le succès de Plume ?  "C'est un peu comme tomber amoureux, on ne sait pas qui on rencontre, mais on a la sensation d'être en connexion". Faut-il le redire à Bernard ? L'alchimie des hommes crée chaque soir au cirque Plume un petit bout de terre éphémère où l'on aimerait tant rester.

© France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha
© France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha

 

Pour tout savoir...

Le site internet du cirque Plume

Alain Mallet et Molly Saudek n'étaient pas présents lorsque nous avons passé la journée avec les artistes du cirque Plume.
© France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha
© France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha