36% de seniors en Bourgogne-Franche-Comté d'ici à 2040 : que retenir de la dernière étude de l’INSEE ?

L’INSEE publie ce 12 décembre 2023 une étude nationale et régionale sur la perte d'autonomie des personnes âgées en 2021. Dans la région qui va continuer à vieillir, 54.000 seniors en souffraient, mais continuaient à vivre chez eux.

36% de seniors en 2040 


La Bourgogne-Franche-Comté va continuer à prendre des cheveux blancs. Une tendance de vieillissement qui est également nationale.


En 2020, 839 400 personnes étaient âgées de 60 ans ou plus en Bourgogne-Franche-Comté. Ceux qu’on appelle les seniors représentaient alors 30 % de la population régionale.


Cette part devrait atteindre 36 % en 2040 selon les dernières projections de population. Les plus âgés, davantage touchés par les problèmes de perte d’autonomie seraient plus nombreux, indique l’Insee. La part des personnes âgées de 85 ans ou plus passerait ainsi de 13 % à 18 % en 2040.


Dans le même temps, les personnes en âge de travailler seraient moins nombreuses, ce qui rendra plus difficile le recrutement du personnel aidant les seniors à leur domicile, prévient l’Institut national de la statistique et des études économiques. 

Des seniors en perte d’autonomie


Selon l’Insee, qui se base sur les chiffres de 2021, la majorité des seniors de la région vit encore à domicile. 6,6% d’entre eux, soit 54.000 personnes sont en perte d’autonomie. Se laver, s’habiller, se déplacer, se repérer, comprendre une conversation pose des difficultés à ces personnes.

Les femmes plus touchées que les hommes dans la perte d’autonomie


Si les femmes de 60 ans peuvent encore aspirer à vivre 26,8 ans contre 22,3 ans pour les hommes, elles sont davantage sujettes à la perte d’autonomie que les hommes.  Plus des deux tiers des seniors de 85 ans ou plus sont des femmes selon la dernière étude de l’Insee dans la région. Au-delà de 85 ans, 34 % des femmes vivant à domicile sont en perte d’autonomie contre 18 % pour les hommes.

Des Ehpad bien présents dans le paysage de Bourgogne-Franche-Comté


Un senior sur quatre bénéficie d’au moins une aide, qu'elle soit familiale, ou extérieure. Quand l’heure est venue, nombre de seniors doivent se résoudre à intégrer un établissement pour personnes âgées. Dans la région, 1 % des seniors de moins de 65 ans vivent dans des EHPAD contre 21 % pour ceux de plus de 85 ans.


37 400 seniors vivent au sein des 562 établissements d’accueil pour personnes âgées. Un ratio supérieur à la moyenne française qui peut s’expliquer par le fait que notre région est, davantage dotée en capacité d’hébergement pour personnes âgées. Elle comprend 40 000 places, soit 124 places pour 1 000 personnes de plus de 75 ans (contre 115 en France) et 108 lits médicalisés. La Bourgogne avec la Saône-et-Loire, l’Yonne et la Nièvre sont les départements les plus équipés de la région.