Cet article date de plus de 3 ans

Assemblée nationale : Danielle Brulebois perd sa vice-présidence au profit de Annie Genevard

Comme prévu, la député jurassienne LREM Danielle Brulebois n'est plus vice-présidente de l'Assemblée nationale. Les Républicains ont récupéréré deux postes de vice-présidents dont l'un revient à la députée du Doubs Annie Genevard.
Depuis le 24 octobre, Daniele Brulebois ne préside plus de séance à l'Assemblée nationale. Depuis le début de la législature en juin dernier, la majorité LREM occupaient six postes de vice-présidents, Et ce mardi, ce poste de vice-président a été remis en jeu à la suite d'un imbroglio cet
été avec LR lors de l'installation de la nouvelle Assemblée

Sacha Houlié, qui vient finalement d'être reconduit ce mardi au poste de vice-président de l'Assemblée et les deux vice-présidentes LREM, Cendra Motin et Danielle Brulebois, ne devaient pas initialement occuper en juin ces postes, prévus pour deux LR et un Constructif. Mais LR avait renoncé à siéger, estimant que les droits du principal groupe d'opposition avaient été bafoués avec l'élection à la questure de Thierry Solère (Constructif, issu de LR).

Trois députés LREM vont rester vice-présidents, Hugues Renson et Carole Bureau-Bonnard, au côté du MoDem Sylvain Waserman et des deux entrants LR Marc Le Fur, qui a déjà occupé cette fonction sur toute la durée des quinquennats Sarkozy et Hollande, et Annie Genevard, député du Doubs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique