Cet article date de plus de 4 ans

Danielle Brulebois élue vice-présidente à l'Assemblée nationale

La députée (REM) de la 1ère circonscription du Jura a été élue vice-présidente de l'Assemblée nationale.
A l'issue d'une nuit très agitée, Danielle Brulebois, députée du Jura, a été élue mercredi soir vice-présidente à l'Assemblée nationale, avec 291 voix.

Elle est députée (REM) dans la 1ère circonscription du Jura qui était détenue depuis 1993 par Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier. Le 18 juin dernier, elle a battu le candidat des Républicains avec 57,88 % des voix.

Guerre ouverte au bureau de l'Assemblée


Sa nomination fait suite à la polèmique qui a agité l'Assemblée nationale dans la nuit du mercredi au jeudi. Le groupe Les Républicains avait désigné deux députés de l'opposition à la vice-présidence (notamment Annie Genevard) et un autre au poste de questeur. C'est finalement Thierry Solère, élu de droite et "Constructif" qui est élu à la questure. Cette nomination provoque l'ire du groupe Les Républicains qui décide de suspendre sa participation au Bureau de l'Assemblée nationale tant que ses droits à y siéger ne sont pas garantis.

Les six postes de Vice-président sont désormais détenus par des députés de la majorité présidentielle. La question est : jusqu'à quand ? 

Qui est Danielle Brulebois ?

Âgée de 69 ans, mère de quatre enfants, Danielle Brulebois est conseillère départementale (canton de Bletterans) et conseillère municipale de Chaumergy dans le Jura depuis 2008. Enseignante à la retraite, elle a également été 1ère vice-présidente du Conseil Général du Jura de 2011 à 2015.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique