• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Danielle Brulebois élue vice-présidente à l'Assemblée nationale

Danielle Brulebois lors de la campagne de l'élection législative de 2017
Danielle Brulebois lors de la campagne de l'élection législative de 2017

La députée (REM) de la 1ère circonscription du Jura a été élue vice-présidente de l'Assemblée nationale.

Par Lucie Thiery

A l'issue d'une nuit très agitée, Danielle Brulebois, députée du Jura, a été élue mercredi soir vice-présidente à l'Assemblée nationale, avec 291 voix.

Elle est députée (REM) dans la 1ère circonscription du Jura qui était détenue depuis 1993 par Jacques Pélissard, maire de Lons-le-Saunier. Le 18 juin dernier, elle a battu le candidat des Républicains avec 57,88 % des voix.

Guerre ouverte au bureau de l'Assemblée


Sa nomination fait suite à la polèmique qui a agité l'Assemblée nationale dans la nuit du mercredi au jeudi. Le groupe Les Républicains avait désigné deux députés de l'opposition à la vice-présidence (notamment Annie Genevard) et un autre au poste de questeur. C'est finalement Thierry Solère, élu de droite et "Constructif" qui est élu à la questure. Cette nomination provoque l'ire du groupe Les Républicains qui décide de suspendre sa participation au Bureau de l'Assemblée nationale tant que ses droits à y siéger ne sont pas garantis.

Les six postes de Vice-président sont désormais détenus par des députés de la majorité présidentielle. La question est : jusqu'à quand ? 

Qui est Danielle Brulebois ?

Âgée de 69 ans, mère de quatre enfants, Danielle Brulebois est conseillère départementale (canton de Bletterans) et conseillère municipale de Chaumergy dans le Jura depuis 2008. Enseignante à la retraite, elle a également été 1ère vice-présidente du Conseil Général du Jura de 2011 à 2015.

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus