• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne Franche-Comté : vers une sécheresse plus précoce que celle de 2018 ?

En 2018, le lit du Doubs était à sec entre Pontarlier et Morteau. / © France 3 Franche-Comté : Rémy Poirot
En 2018, le lit du Doubs était à sec entre Pontarlier et Morteau. / © France 3 Franche-Comté : Rémy Poirot

Des précipitations insuffisantes en hiver et au printemps, et aujourd'hui la menace d'une nouvelle sécheresse. En ce début d'été, les cours d'eau et les nappes phréatiques sont particulièrement basses en Bourgogne Franche-Comté.

Par R.A.

La sécheresse de 2018 a été la plus importante depuis celle de 1976. Qu'en sera-t-il en 2019 ? Il est trop tôt pour le dire, car la pluie peut encore changer la donne. Mais en ce début juillet, tous les voyants sont au rouge. Avec près d'un mois d'avance sur 2018 !

Dès le mois d'avril 2019, le bureau  de recherche géologique et minière  (BRGM) indiquait que le déficit de pluies avait empêché la recharge des nappes phréatiques. Météo France indiquait aussi que le premier trimestre  de 2019 était le troisième le plus chaud  après  2016 et 2017.

Le début de l'été confirme et aggrave la tendance, en particulier en Bourgogne Franche-Comté, comme l'indique cette carte du BRGM : 

 
Le niveau des nappes phréatiques, au 1er juin 2019. En orange, les régions où les nappes sont à des niveaux bas, dont la Bourgogne Franche-Comté. / © BRGM
Le niveau des nappes phréatiques, au 1er juin 2019. En orange, les régions où les nappes sont à des niveaux bas, dont la Bourgogne Franche-Comté. / © BRGM



Sans être critique pour le moment, la sécheresse des sols inquiète les agriculteurs, céréaliers, producteurs de légume et éleveurs, notamment de bovins. 


Les préfectures ont déjà mis en place des mesures de restrictions d'usages de l'eau dans le Doubs, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, l'Yonne et la Côte-d'Or. Un niveau d'alerte est en cours pour la Nièvre.
 
La sécheresse dans le Haut-Doubs
L’année 2019 sera-t-elle comme 2018 marquée par la sécheresse ? Le point dans le Haut-Doubs. Intervenants : Florent Lanquetin, agriculteur, Raymond Michel, vedettes panoramiques du saut du Doubs. Reportage : T. Chuaffour, F. Petit, S. Rethore.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus