Coronavirus-Covid 19 : La Madeleine Proust parle du virus sur le web, et elle fait le buzz !

Publié le Mis à jour le

Elle avait pris un peu de recul ces derniers mois, mais pour parler de l'épidémie de Coronavirus, elle n'a pas hésité à remettre son tablier, pour le plus grand plaisir de ses nombreux fans.
 

« Les masques ça sert à rien, mais faudrait peut-être en porter quand même, les magasins sont fermés sauf ceux qui sont ouverts et tout le monde doit rester à la maison mais c'est important de sortir...».
Elle est dans sa cuisine, confinement oblige, mais elle n'a toujours pas la langue dans sa poche. Depuis le début de l'épidémie de Coronavirus, la Madeleine suit avec grand intérêt l'actualité sanitaire et l'analyse avec humour et dérision. Résultat : des vérités bien senties et teintées de son célèbre bon sens paysan, qu'elle distille sous forme de courtes vidéos sur le web. Faut pas la prendre pour une bécasse la Madeleine et même Emmanuel Macron en prend pour son grade « Notre président y dit qu'il faut tester ceux qui sont malades, mais il a pas encore compris qu'y a des porteurs du virus qui sont pas malades ?».

"La Madeleine, c'est la voix des gens simples..."

Le ton est donné, l'heure est au coup de gueule. Et derrière la perruque de Madeleine, Lola Semonin ne mâche pas ses mots. « Oui bien sûr, c'est mon propre ressenti que j'exprime grâce à la Madeleine. Mes propos sont un peu grinçants parfois, mais je veux que ce soit drôle dans sa bouche. Je trouve que depuis le début de cette crise, on n'entend pas assez le «petit peuple», les gens simples. Alors c'est un peu la mission de la Madeleine de porter leur voix. Elle ne comprend pas tout dans cette histoire, le capitalisme néo-libéral par exemple, elle ne sait pas ce que c'est, mais elle en parle quand même. Elle a juste entendu dire des choses, alors elle répète...».

"Une vidéo visionnée 240000 fois en  4 jours !"

Pour prendre la parole en cette période de confinement, Lola Sémonin a donc choisi le web et les réseaux sociaux. Elle a mis en ligne une première vidéo, juste pour voir comment réagiraient les gens. Et le résultat a dépassé tout ce qu'elle avait imaginé. « C'est incroyable. Cette vidéo a fait le buzz. La première heure elle a été visionnée 5000 fois ! Et maintenant elle en est à plus de 240000 vues en 4 jours ! Ca monte, ça monte.. Les gens la partagent et elle a même été visionnée au Québec. Je n'avais pas du tout prévu ça...».
  

"Revenez ! On a besoin de rire..."

Un retour triomphal donc pour la Madeleine, que l'on avait quittée en juin dernier après des adieux émouvants sur la scène de l'Olympia. La preuve que sa gouaille, son accent du Haut-Doubs et son franc-parler manquaient à ses fans. « Les gens aiment la Madeleine et cela me touche » poursuit Lola Sémonin. Ils me disaient « Revenez ! On a besoin de rire..».

"C'était mon rêve de devenir écrivain.."

Bonne nouvelle, Lola Semonin a déjà préparé plusieurs vidéos de la Madeleine. Elle en mettra en ligne une par jour. « En ce moment ce n'est pas la matière qui manque..» précise t'elle. Et puis elle continue à écrire l'histoire de la vie de la Madeleine Proust. Les deux premiers tomes sont déjà disponibles. Le troisième est en cours d'écriture. « C'était mon rêve depuis toujours d'être écrivain » poursuit Lola Sémonin. « Je suis très heureuse de le concrétiser. Le dernier tome de cette saga sortira au printemps 2021 ...».
 
 

" La Madeleine a encore beaucoup de choses à dire.."

Et la Madeleine Proust alors ? Que va t'elle devenir ? Cette question, tous ses fans se la posent. Et Lola Semonin a une petite idée derrière la tête. « La Madeleine va continuer d'exister. Elle a encore tant de choses à dire. Et il y aura des surprises. Pourquoi pas un spectacle sur la Madeleine en confinement dans sa cuisine ? ».
En attendant, La Madeleine donne rendez-vous à ses fans sur sa chaine You Tube. Et avant de raccrocher le téléphone, elle lance une dernière pique à Emmanuel Macron « Notre président il aurait dû dire, quand on voit ce qu'on voit et pi qu'on sait c'qu'on sait, on a bien raison de penser c'qu'on pense et pi de ne rien dire...».