Haut-Doubs : les lacs gelés, paradis des patineurs

© Jean-Louis Saintain
© Jean-Louis Saintain

Depuis 15 jours, le petit lac de Malpas et celui de Bouverans voient défiler quantité d'amateurs de glisse. Un sport parfois dangereux, à pratiquer avec précaution.  

Par Adrien Gavazzi

Sur le lac gelé de Bouverans, un drôle d'oiseau fend l'air... A bord de son char à glace, Serge se laisse glisser, porté par le vent. Aucun risque de passer à l'eau : l'ancien professeur de ski prend soin de sonder très régulièrement la glace.

Son épaisseur varie entre 12 et 5 centimètres, selon les endroits : de quoi glisser sans danger. Mais avec les températures anormalement élevées observées en journée, la glace est parfois fragilisée.

Alors pour éviter tout risque, Serge ne se sépart jamais de son pic à glace : pratique, pour s'assurer que le sol ne risque pas de se fendre sous ses pieds. 

Le paradis des enfants


Sur la glace, c'est à chacun son style : petit pas pour l'homme, mais grande découverte pour les plus jeunes ! Certains croisent les disciplines : patinage et luge... Toujours avec grâce. 

Si l'accès au lac n'est pas strictement interdit, le patin à glace comme le char à glace s'exerce aux risques et périls de chacun. Mieux vaut vous renseigner auprès des communes avant de vous lancer.

Patinage sur les lacs gelés
La neige manque mais la glisse est bien là. Les lacs sont gelés et pour y patiner en toute sécurité, voici quelques conseils de Serge Billet, monsieur glace du Haut-Doubs. Reportage Lucie Thirry et Jean-Louis Saintain

 

Sur le même sujet

Les + Lus