Le fromage Mont d’Or et sa goûteuse sangle d’épicéa désormais protégés... jusqu'au Japon

42 nouvelles indications géographiques françaises ne pourront être copiées au pays du soleil levant. Parmi elle, le plus crémeux des fromages comtois, mais aussi l’Époisses et le cassis de Bourgogne.

La gastronomie française régale nos papilles et de nombreux produits s’exportent parfois dans le monde entier. Pour ne pas voir ce savoir-faire pillé, copié, l’INAO (Institut National de l'Origine et de la Qualité) protège constamment les IGP, indications géographiques protégées. 

Dans le cadre de l’accord de partenariat économique UE-Japon, sont désormais protégées 42 indications géographiques (IG) supplémentaires, dont les fromages français Raclette de Savoie, l’Époisses de Bourgogne, le Mont d’Or et le Vacherin du Haut-Doubs, ainsi que les appellations viticoles Bourg, Côtes-de-Bourg, Bourgeais, Entre-deux-mers, Fronsac, Listrac-Médoc, Moulis, Moulis-en-Médoc, Cassis, et Cassis de Bourgogne.


On trouve aussi parmi les nouvelles indications protégées au Japon des produits venus d’autres pays d’Europe comme le vinaigre de Xérès (Espagne) et le citron de Syracuse (Italie). 

Le Mont d’Or s’exporte pourtant peu au Japon


Produit dans le Haut-Doubs, le Mont d’Or dans sa boite en bois est un fromage au lait cru qui prend toute sa saveur après avoir été affiné dans sa boite et sa sangle d'épicéa. Eric Fevrier, président du syndicat interprofessionnel du Mont d’Or, se réjouit de cette protection au Japon, même si c’est une protection plus préventive. “Le Mont d’Or s’exporte peu. C’est un fromage importé parfois par des crémiers locaux, sans doute des Français. C’est un fromage au lait cru à date courte” rappelle-t-il. “Nous n’avons pas vocation à développer notre production vers l’étranger, mais nous protégeons le Mont d’Or sur un maximum de pays” ajoute-t-il. 5450 tonnes de Mont d’Or ont été produites en 2022 en France, et consommées essentiellement par de gourmands Français.

Le Japon apprécie les produits français

Le Japon est la cinquième destination des exportations de produits agroalimentaires de l'UE et le onzième marché pour les exportations agroalimentaires françaises. Les principaux produits exportés par l'UE vers le Japon sont la viande de porc, les vins et spiritueux, les cigares et cigarettes, le fromage, le chocolat et les sucreries, ainsi que d'autres produits agricoles transformés. L'UE importe principalement des soupes et des sauces, des produits végétaux, ainsi que des préparations alimentaires et céréalières.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité