NOËL. Un calendrier de l’avent fait "maison", dans ce village du Doubs, le soir, on va prendre l’apéro chez ses voisins

C’est devenu une tradition depuis 11 ans, un petit village du Doubs, près de la frontière suisse, se transforme en calendrier de l’Avent géant. Chaque jour, les habitants ouvrent non pas la case, mais la porte d’une maison, différente chaque soir.

Loin des rues bondées, emplies par des acheteurs retardataires, au comportement parfois frénétique, le village de Verrières-de-Joux, près de Pontarlier offre à ses habitants une version plus féérique des fêtes de fin d’année. Dans cette commune près de la frontière suisse, pas de commerce, mais des maisons accueillantes où l’on prépare du vin chaud et des amuse-gueules pour tous.

Chaque soir, un drôle de cortège se forme. Chaque soir, les habitants poussent la porte d’une maison. Chaque soir, des hôtes, volontaires et ravis de recevoir leurs voisins, dans l’esprit de convivialité de Noël.

Sarah Campanio-Galego s’avoue tout de même "un peu stressée", avant d’ouvrir sa porte, "je ne connais pas forcément tout le monde", confie-t-elle au micro de notre journaliste Damien Lefauconnier. Mais c’est tout l’intérêt de ce calendrier géant qui rassemble années après années les habitants. Ce soir-là, ils sont une vingtaine. Heureux de se retrouver ou de se découvrir. Pour Allan Dias, "ça a permis de resserrer les liens, ça nous permet de nous rencontrer, d’accueillir aussi les nouveaux de la commune".

Le rendez-vous dure une heure chaque soir, une heure pendant laquelle "on prend enfin le temps de discuter, ça fait du bien" souligne Belinda Tournier, une voisine souvent pressée dans son quotidien, qui nous avoue que sinon, "on ne fait que se croiser".

Au total, 15 maisons ouvrent ainsi leurs portes, pour le dernier jour, c’est la mairie qui accueillera tous ses administrés autour d’un vin chaud de l’amitié, une façon chaleureuse de terminer l’année dans cette petite commune désormais réputée pour sa convivialité.