• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Suisse : plus de vaches à cornes ? Une votation surprenante sur le bien-être animal

© Yves Regaldi - maxPPP
© Yves Regaldi - maxPPP

Dimanche 25 novembre 2018, les citoyens suisses se prononceront sur une initiative qui vise à aider financièrement les agriculteurs qui ont des vaches ou chèvres à cornes dans leurs exploitations. 

Par Sophie Courageot

Ils votent pour tout les Suisses. De l'interdiction de la burqa à la vaches à cornes ! Prochaine question posée aux suisses : Acceptez-vous l’initiative populaire « Pour la dignité des animaux de rente agricoles (ou initiative pour les vaches à cornes) » ?

Cette votation est initiée par la communauté Hornkuh, en français vaches à cornes. Elle milite pour le retour des vaches à cornes dans les exploitations helvètes. 

Cela passe pour elle par des aides financières aux exploitants. Avoir une vache à corne est un effort financier pour l'agriculteur, il doit avoir une étable plus grande pour que les vaches ne se blessent pas. Il doit attacher ses bêtes à cornes d'où une perte de temps.
 
Suisse : plus de vaches à cornes ? Une votation surprenante sur le bien-être animal
Un reportage de Lucie Thiery, Jean-Louis Saintain et Guillaume Bessaa avec Julien Comte, éleveur bio en AOP Comté, Tamara Fretz, comportementaliste animalière et membre du comité d’initiative et Béatrice Hurni, agricultrice (Ferme Demeter "Au clair de lune")


Aujourd'hui trois vaches sur quatre ne portent pas de cornes en Suisse. L'écornage est controversé, les uns sont pour, les autres contre. 

Le Conseil Fédéral et le Parlement ont donné leur avis. Selon eux, l'avantage des animaux sans cornes est indéniable. Les bêtes sont en stabulation libre, les risques de blessures pour les agriculteurs sont moindres.

 
Suisse : initiative pour les vaches à cornes

Pour les autorités, l'écornage autorisé actuellement ne constitue pas une atteinte excessive au bien être des animaux. Le Conseil Fédéral et le Parlement appellent clairement à voter contre l'initiative. Aux Suisses, d'en décider le 25 novembre. 

 

Sur le même sujet

Gilets jaunes : quelle mobilisation samedi en Côte-d'Or ?

Les + Lus