• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Xavier Thévenard au départ de la Diagonale des fous sur l'île de la Réunion

© RFO 1ère
© RFO 1ère

Il court. Sur les montagnes du monde entier. Après l'Ultra-Trail du Mont-Blanc le franc-comtois Xavier Thévenard sera au départ jeudi 19 octobre de la plus longue course du Grand Raid. Peut-il gagner ? 

Par Sophie Courageot avec Eric Cintas, RFO 1ère

A 29 ans, Xavier Thevenard est l'un des favoris du 25e Grand Raid de la Réunion. 
Il avait déjà participé en 2014 à l'épreuve mais sans gagner. Il s'apprête à courir 170 km en 24 heures sur les reliefs de l'île réunionnaise. 

Qui sont les favoris 2017 ? 


Le vainqueur du Grand Raid 2016, François d'Haene, est absent cette année, il est aux Etats-Unis pour un autre défi. L'ultra-terrestre Killian Jornet n'est pas non plus présent. En leur absence, Antoine Guillon, deuxième l'an dernier et vainqueur en 2015, fait figure de favori. Xavier Thévenard ou Julien Chorier peuvent également prétendre à la victoire. Les coureurs réunionnais Freddy Thévenin et Jean-Pierre Grondin sont également à surveiller.



L'étiquette de favori difficile à porter
Cette étiquette de favori lui qui a déjà gagné l'UTMB en 2013, Xavier Thévenard, ne l'aime pas trop. Originaire de l'Ain, il espère boucler le parcours en moins de 24 heures. Le rythme sera plus long que sur le trail du Mont-Blanc. 


Portrait Xavier Thevenard avant le Grand Raid
Avec Laurent ARDITO, Manager de Xavier Thévenard - Xavier Thévenard, Teams Asics. Reportage E CINTAS - M BOURETIMA - Credits images UTMB Fanny Broadcast -Montage Emiliano JARLOT.



Pourquoi ce choix de vous aligner au départ de la Diagonale des Fous un mois seulement après l'Ultra-Trail du Mont-Blanc ?


La Diagonale des fous est une course mythique, il y a une bonne ambiance, un plateau relevé... C'est tout ça à la fois qui me fait revenir à La Réunion, j'aimerais enfin terminer ce Grand Raid et traverser l'île en diagonale.


Ne faut-il pas être justement un peu fou pour effectuer 170 km en 24 heures ?


Oui, en effet, cela peut paraître fou. Ce n'est pas quelque chose d'inscrit dans les mœurs. C'est un peu décalé, pas ordinaire, mais c'est aussi ce qui en fait son charme. Si, demain, tout le monde se levait en se disant "bon, aujourd'hui, je vais courir 170 kilomètres en 24 heures", alors oui ça deviendrait banal.

Quand on fait de l'Ultra-Trail, on ne sait jamais quand viendra le coup de barre. Il est impossible de faire une épreuve comme La Diagonale des Fous sans avoir à un moment ou à un autre une souffrance, des douleurs... Il faut gérer au mieux son alimentation et son allure. Je crois que c'est la clé de la réussite pour aller au bout. Il y a des montées particulièrement raides, mais si je suis dans un bon jour, le Maïdo ça peut passer très bien. Il ne faut jamais baisser les bras. Pour aller au bout, il faut persister. Je vais déjà faire la course, je me préoccuperai après du résultat...

Le parcours du Grand Raid 2017


Les organisateurs du Grand Raid ont vu encore plus grand pour le 25e anniversaire de l'épreuve de la "Diagonales des fous. Ils organisent non pas trois, mais quatre courses différentes : en plus de l'épreuve reine de 165 kilomètres, d'autres coureurs s'aligneront sur le Trail de Bourbon (111 km), la Mascareignes (65 km) et c'est une nouveauté, le Relais Zembrocal, une course en équipes de trois coureurs qui se relaieront pour parcourir 185 kilomètres.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus