Les randonnées de l'été en Bourgogne-Franche-Comté : les Gorges de Nouailles et la Source de la Loue

Comme chaque été, France 3 Franche-Comté vous fait découvrir certains sentiers et chemins de notre belle région. Cette semaine, Sarah Rebouh vous emmène marcher dans la vallée de la Loue, pays de Gustave Courbet. Reportage en images.
Les gorges de Nouailles sont un canyon profond de 150 à 350 mètres qui entaille le plateau de Levier sur 4 kilomètres entre la source de la Loue à Ouhans et son débouché en amont de Mouthier-Haute-Pierre au niveau du ruisseau de Syratu.
Les gorges de Nouailles sont un canyon profond de 150 à 350 mètres qui entaille le plateau de Levier sur 4 kilomètres entre la source de la Loue à Ouhans et son débouché en amont de Mouthier-Haute-Pierre au niveau du ruisseau de Syratu. © Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté

Niveau : difficile
Durée : 5h30
Dénivelé + : 600 m
Distance : 15 km

La vallée de la Loue est l'un des endroits les plus jolis de Franche-Comté. Ici est né le célèbre peintre Gustave Courbet. Les paysages dans lequel nous allons évoluer ensemble pour cette randonnée l'ont inspiré dans de nombreuses oeuvres. La randonnée du jour n'est pas une balade familiale. C'est une marche plutôt sportive sur un terrain parfois accidenté qui nous plonge au coeur des Gorges de Nouailles, à la découverte de la Source de la Loue.

Pour prendre le départ de la randonnée, il me faut rejoindre le beau village de Mouthier-Haute-Pierre, situé entre Besançon et Pontarlier et plus particulièrement le parking de la cascade de Syratu. La randonnée débute avec un premier intérêt, cette jolie série de cascades qui se jettent dans la Loue, dans un endroit paisible et très vert où des familles de canards se font dorer les plumes.

Les pluies des dernières semaines ont rempli les cours d'eau et humidifié les sentiers. J'ai prévu de bonnes chaussures montantes et les bâtons de marche puisque le dénivelé s'annonce tout de même important. Je rentre tout de suite dans le vif du sujet après avoir admiré Syratu. La montée m'attend sans échauffement ou presque. C'est parti pour une ascension sur un chemin bien caillouteux, au coeur d'un bois accueillant. Le soleil brille, les oiseaux chantent. Tout est parfait. Je suis le tracé de la Haute Vallée de la Loue et ses balises Jaune-Bleu. Je traverse une route goudronnée et continue à grimper dans les bois tout en admirant sur ma droite le ville de Mouthier en contrebas.

Après être redescendue légèrement, j'arrive à l'intersection pour me rendre à la Grotte des faux monnayeurs. Cet endroit, véritable paradis des spéléologues et site majeur de l'âge du Bronze dans notre département, s'ouvre dans une imposante paroi rocheuse sur le versant droit des gorges de Nouailles. La grotte doit son nom aux nombreuses pièces de monnaie découvertes au sein de son porche et, selon la légende, à une bande de faux monnayeurs qui y avait élu domicile. Les plus anciens objets découverts là en 1966 datent du néolithique. La grotte forme un réseau exploitable parcourant 1295 mètres, elle communique directement avec la grotte de la Vieille Roche et  la source du Pontet. J'y accède en empruntant une échelle métallique. L'endroit est magnifique avec ces imposantes roches.

Les randonnées de l'été en Bourgogne-Franche-Comté : les Gorges de Nouailles et la Source de la Loue

Je remonte ensuite le sentier pour redescendre en direction de la source du Pontet. Au détour d'un gros rocher, je tombe nez à nez avec la cascade puissante, alimentée ces dernières semaines par d'importantes chutes d'eau. Ce lieu est tout simplement magique. La randonnée vient de débuter et j'en ai déjà pris plein les yeux. Je me remets en route, n'oubliant pas que de nombreux kilomètres restent à parcourir. Je suis un joli sentier dans les bois. Il longe la Loue dans une succession de petites descentes et de montées plutôt agréables, au coeur des Gorges de Nouailles. Par endroit, j'admire la Loue, presque déchaînée plus bas. J'arrive au point d'intérêt baptisé "Le Grand Saut". Il porte si bien son nom puisque l'eau déborde littéralement sur les marches en fer que je suis censée prendre. Je n'ai pas le choix, je passe par le côté non sécurisé, derrière la barrière que j'empoigne fermement. Prudence évidemment, si vous vous retrouvez dans cette situation.

De plus attention, l'ouverture automatique du barrage en amont peut créer de brusques remous et une montée rapide des eaux, il est donc dangereux de s'aventurer aux abords des vannes du barrage et de stationner sur les berges, îles et bancs de graviers.

Je continue à monter progressivement en direction de la source de la Loue qui se trouve à un tiers du parcours. C'est l'une des attractions touristiques de la région et on comprend vite pourquoi. Dans un cirque impressionnant, la Loue fait son apparition. C'est tout simplement sublime. C'est l'endroit que je choisis pour pique-niquer, malgré l'ascension qui m'attend en direction du parking de la source de la Loue puis des bois. La montée est plus raide et les jambes commencent à être lourdes mais l'objectif est motivant : le belvédère de Renédale duquel j'observe les gorges dans leur ensemble. Au détour d'un sentier, un écureuil m'ouvre la marche. J'arrive ensuite dans une jolie clairière. Je lève les yeux et j'aperçois, émerveillée, deux petits cervidés entrer dans les bois. Je continue en direction du circuit n°10 belvédère du Moine. Je profite de deux nouveaux points de vue : l'un à droite sur les Gorges de Nouailles et l'autre à gauche sur Mouthier-Haute-Pierre. Je poursuis ma route en descente, les chaussures de plus en plus lourdes en direction de Mouthier-Haute-Pierre. Le chemin est bien moins sympathique mais les réjouissances furent si nombreuses tout au long de cette randonnée qu'il ne gâche en rien ma bonne humeur, jusqu'à mon retour au parking de Syratu où j'ai bien mérité de me détendre les pieds dans l'eau bien fraîche.

► Nos conseils pour la randonnée "les Gorges de Nouailles et la Source de la Loue" :

Cette randonnée n'est pas une randonnée familiale. Elle est réservée aux sportifs ou aux personnes n'ayant pas peur des efforts physiques. Elle n'est pas très longue en termes de kilomètres mais certains passages sont plutôt techniques. De plus, le dénivelé est tout de même conséquent. Munissez-vous de bâtons et de bonnes chaussures. Itinéraire à éviter par temps de pluie et déconseillé en hiver.

A proximité : vous pouvez visiter si vous le souhaitez la Grotte des faux monnayeurs avec un guide spéléologue. Plusieurs agences proposent des initiations spéléologie dans cette grotte, à la demi-journée. N'hésitez pas à vous renseigner à l'office de tourisme vallée Loue-Lison.

► Télécharger la feuille de route de la randonnée, sur le site visorando.com.

Nos conseils pour randonner en sécurité

► Assurez-vous d’avoir assez d’eau
► Ne partez pas sans votre téléphone portable
► Adaptez votre équipement : chaussures de marche, vêtements pour se protéger en cas de pluie, sac à dos confortable…
► Prenez suffisamment de nourriture : pain, céréales, chocolat, amandes, sandwich léger pour le midi…
► Sachez évaluer votre niveau : en randonnée, il est important de ne pas surestimer ses capacités physiques
► Ne laissez aucun déchet après votre passage (même pas du papier toilette !!)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
randonnée nature environnement sport idées de sorties sorties et loisirs