Bavans : la société nationale de sauvetage en mer endeuillée par un terrible accident

La SNSM a souhaité tenir une conférence de presse le lundi 26 mars 2018 après le drame de dimanche. / © Vanessa Hirson - France 3
La SNSM a souhaité tenir une conférence de presse le lundi 26 mars 2018 après le drame de dimanche. / © Vanessa Hirson - France 3

Un formateur de 27 ans originaire de Bourgogne a trouvé la mort ce dimanche 25 mars  2018 dans un accident. Lors d'un exercice d'entraînement, un bateau zodiaque et un jet-ski sont entrés en collision. Une enquête est ouverte pour tenter de comprendre ce qui s'est passé. 

Par Sophie Courageot

Vincent Revelin était l’un des deux formateurs qui encadrait cet exercice de sauvetage. Il avait 27 ans et était originaire de la Nièvre. En arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours le jeune homme n'a pas pu être réanimé. Vincent était formateur depuis 2014 au CPI, le Centre de Formation et d’Intervention, de Montbéliard et tout le monde l’appréciait.

Réaction de Christian Merguin, SNSM
Christian Merguin connaissait très bien Vincent Revelin, formateur depuis quatre ans au centre SNSM de Montbéliard / Interview de Christian Merguin, directeur du Centre de Formation et d'Intervention (CPI) de Montbéliard. Réaction recueillie par Vanessa Hirson et Laurent Brocard.


Le dernier accident s’est produit en 2004

Christian Merguin, le directeur du CPI de Montbéliard, s’est engagé au sein de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) il y a 42 ans. Et c’est la première fois qu’il vit un tel drame. Le lundi 26 mars 2018, lors de la conférence de presse, la SNSM a exprimé sa douleur et son soutien aux familles et aux victimes et a tenu à souligner que "ce genre de drame est extrêmement rare et qu’il fallait que la SNSM en tire les leçons".


D’autres blessés dans cet accident

Deux autres jeunes filles ont été blessées. Une, âgée de 18 ans a été gravement touchée. Elle a été héliportée vers le CHU de Besançon. Elle doit subir une opération. La deuxième, âgée de 17 ans, a été plus légèrement touchée. Elle a été admise à l’hôpital Nord Franche-Comté. Un jeune homme blessé également est sorti de l’hôpital. 
Après le drame du dimanche 25 mars 2018, une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les 25 personnes sur place le jour de l’accident.

L'enquête pour blessures et homicide involontaire a été confiée à la brigade de gendarmerie de Montbéliard et à la brigade fluviale.


La formation de ces nageurs-sauveteurs

Les jeunes qui souhaitent suivre cette formation sont âgés entre 18 et 24 ans. Leur formation dure en moyenne 300 heures étalées sur 9 mois. Ce sont des bénévoles qui assurent une mission de service public. 500 jeunes sont formés chaque année en France par la SNSM et secours en moyenne 25 000 personnes chaque année sur nos plages.

La SNSM a été créée en 1967. L’antenne de Montbéliard, en 1976.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Littérature jeunesse : et si vous appreniez à compter à vos enfants ?

Les + Lus