Carlos Tavares : "Ce n'est pas moi qui fixe mon salaire"

En pleine polémique sur son salaire, qui a quasiment doublé en 2015, le président du directoire de PSA Peugeot Citroën, Carlos Tavares, a tenté de se défendre. 

 mercredi en affirmant que ce n'était pas lui qui fixait son salaire à la tête du premier groupe automobile français.

Comme vous pouvez l'imaginer, ce n'est pas Carlos Tavares qui fixe le salaire de Carlos Tavares. C'est le conseil de surveillance de PSA"

a-t-il déclaré à des journalistes en marge d'une présentation de nouveaux véhicules utilitaires à l'usine Sevelnord de Hordain (Nord).

Le conseil, présidé par Louis Gallois, "respecte des règles de gouvernance très précises, qui fixent à la fois les objectifs à atteindre, et qui évidemment décident de la rémunération de Carlos Tavares en fonction des résultats qui ont été obtenus",a-t-il encore rappelé.

Je m'en remets totalement au conseil de surveillance à la fois sur la fixation des objectifs et sur l'évaluation des résultats. D'ailleurs, je ne participe pas aux discussions qui conduisent à la fixation de ces objectifs"

a insisté M. Tavares.

Le patron de PSA a reçu un salaire de 5,24 millions d'euros en 2015, selon le document de référence de l'entreprise publié vendredi. En 2014, sa rémunération s'était établie à 2,75 millions d'euros.

Cette forte progression est principalement due à l'accroissement de la "part variable" du salaire basée sur l'évolution des résultats.