Crevaisons en série pour une trentaine de poids lourds sur l'autoroute A36

Crevaison en série pour les poids lourds qui ont emprunté ce matin l'A36 / © France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant
Crevaison en série pour les poids lourds qui ont emprunté ce matin l'A36 / © France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant

Du jamais vu. En fin de matinée, 35 poids lourds ont du s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence entre Montbéliard et Belfort. Un défaut de la chaussée est l'origine de ce faits divers. 

Par Sophie Courageot

Entre Montbéliard et Belfort, un scénario improbable. Entre Montbéliard et Belfort, vers 11h45, on pouvait voir quasiment tous les 200 mètres des camions à l'arrêt. 

Des crevaisons qui n'ont par miracle entraîné aucun accident matériel. L'un des véhicules touchés, transportait des matières dangereuses et a du être sécurisé.

Les chauffeurs routiers soupçonnaient un défaut sur un joint de dilatation d'un pont autoroutier emprunté quelques kilomètres en amont.

Une tige défectueuse sur un viaduc


La société d'Autoroute Paris Rhin-Rhône confirme. Une tige d'ancrage était défectueuse sur un pont situé juste avant Montbéliard. 

La tige s'est dévissée, dépassant de 4 à 5 cm au-dessus de la chaussée"

a expliqué à l'AFP Charline Schwartz, responsable de cette portion de l'A36 pour les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR). La société gestionnaire a neutralisé la voie concernée après une vingtaine de minutes.

APRR a dépêché des patrouilleurs et une dizaine de dépanneuses pour venir en aide aux chauffeurs. Certains véhicules ont eu plusieurs roues crevées.

Vers 17 heures, 13 camions étaient encore à l'arrêt.

Nous ferons jouer les assurances pour dédommager" les sociétés de transport concernées"

a déclaré la responsable, précisant qu'il faudra ensuite déterminer l'origine du défaut pour préciser les responsabilités.


Crevaisons en série sur l'A36
Une trentaine de camions ont du s'arrêter entre Montbéliard et Belfort. Un boulon d'ancrage de la chaussée est à l'origine de l'incident très rare. Interview : MIchel Metzger, chauffeur - Patrice Barrière, cdt peloton motorisé - Charline Schwartz, APRR. Un reportage de F.Buridant et Y.Schmitt.



tre

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus