FC Sochaux : 4 matchs de suspension pour Ousseynou Thioune, accusé d'avoir mordu Jérôme Prior

Publié le Mis à jour le
Écrit par IB avec AFP

Le milieu de Sochaux Ousseynou Thioune a écopé, mercredi 4 novembrede quatre matches de suspension par la Commission de discipline de la Ligue. Il était accusé d'avoir mordu Jérôme Prior, le gardien de Valenciennes lors du match de Ligue 2 le 17 octobre dernier. 

 

Si la Ligue n'a pas précisé dans son communiqué la nature exacte des faits reprochés à Thioune, le gardien de Valenciennes Jérôme Prior avait accusé celui-ci de l'avoir mordu le 17 octobre lors d'un match de Ligue 2 (0-0). Et le joueur sochalien avait lui expliqué avoir été victime de propos racistes. 
 

Sur les images de beIN Sports, on voit le milieu de terrain du FC Sochaux Thioune s'approcher tout près du gardien Jérôme Prior, avant que celui-ci ne réagisse brusquement pour repousser son adversaire. Lors de l' instruction du dossier,  les joueurs et des représentants des clubs ont été auditionnés. Et c'est en fonction de tous ces éléments que la Commission de Discipline a décidéde sanctionner Ousseynou THIOUNE de 4 matchs fermes de suspension.
La décision prend effet le mardi 10 novembre 2020 précise le communiqué de la Ligue. Une sanction annoncée sur le compte twitter du club sochalien. A la suit d'une première réunion le 21 octobre dernier, la Commission de Discipline de la LFP avait pris la décision de lancer une enquête appronfondie pour faire la lumière sur l'incident opposant le joueur du FC Sochaux Ousseynou Thioune au gardien de Valenciennes.  

Thioune avait contesté les faits et précisé avoir subi des propos racistes. Le milieu sénégalais soutenait que Prior lui avait dit "casse-toi, sale noir"
à deux reprises.
    
"Sur cette deuxième fois, alors oui, j'ai dit "on sort et on va s'expliquer sur ça". J'ai mis ma tête contre sa joue, c'est vrai. Et, oui, j'étais énervé, je voulais donner un coup de tête. Mais quand j'ai réfléchi, j'ai retiré ma tête. Il n'y a pas eu de morsure...", avait affirmé Thioune au quotidien local L'Est républicain.
    
Sur les images de beIN Sports de la fin de la rencontre, on voyait Thioune s'approcher tout près de Prior, avant que celui-ci ne réagisse brusquement pour repousser son adversaire.

Sur son site le FC Sochaux précisait que la rencontre contre Valenciennes avait été particulièrement difficile : 
 

Plusieurs joueurs sochaliens ont confirmé avoir été victimes d’injures à caractère racial inacceptables, de manière insistante et répétée. Ce que pourront confirmer les acteurs de la rencontre présents au plus près de la pelouse. Les joueurs du FCSM sont parvenus à conserver leur calme et leur concentration jusqu’à la fin de la rencontre avant d’exprimer leur désaccord devant de telles pratiques auprès de leurs principaux auteurs. Plusieurs foyers d’échauffourées sont alors nés, rapidement calmés notamment par l’interventions de joueurs souhaitant rapporter calme et sérénité.

Site FC Sochaux



    Après l'incident, l'entraîneur du VAFC Olivier Guégan et son président Eddy Zdziech avaient tous les deux assuré que le gardien nordiste présentait une "morsure" à la joue.