• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

FCSM : “Il faut que Techpro parte maintenant” selon Christophe Froppier, en charge des sports à PMA

Christophe Froppier réagit après ses propos tenus dans le journal Lequipe. / © POIROT Rémy
Christophe Froppier réagit après ses propos tenus dans le journal Lequipe. / © POIROT Rémy

Christophe Froppier, vice-président en charge des sports à Pays de Montbéliard Agglomération est l'un des fervents défenseurs du FCSM. La situation l'inquiète fortement. Nous lui avons posé trois questions au sujet de l'avenir de Sochaux.

Par France 3 Franche-Comté

Après son cri du coeur publié dans le journal Lequipe pour sauver le FC Sochaux-Montbéliard, actuellement dans une situation sportive et administrative critique, l'élu montbéliardais Christophe Froppier, vice-président en charge des sports à PMA, a répondu aux questions de France 3 Franche-Comté. Il ne veut pas voir Sochaux "crever".
"On n'a pas eu vraiment l'impression d'avoir été suivis à l'époque, quand on a rencontré les instances. Je crois que cet article a eu le mérite de faire bouger les choses, car le directeur général de la LFP nous a contacté et on va le rencontrer. Je crois que ce sont les plus à même de faire bouger les choses et nous présenter des repreneurs" nous a confié l'élu montbéliardais.
 

"La mascarade a assez duré"


Ce dernier ne croit pas au "levier stade ni au levier subvention" pour faire pression sur la direction du FC Sochaux-Montbéliard et plus particulièrement sur Wing Sang Li, président très contesté.

"La mascarade a assez duré. C'est un club qui a des valeurs et je crois que depuis quatre ans on est bien loin de ces valeurs. Il faut que Techpro parte, maintenant" conclut Christophe Froppier ; tout en indiquant que les instances politiques locales sont prêtes à accompagner des repreneurs potentiels, puisque Li a annoncé le 12 avril être d'accord pour vendre le club.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le laboratoire Boiron à Belfort

Les + Lus