FCSM : le ministère des Sports juge la situation “préoccupante” selon les élus montbéliardais

© PHOTOPQR/Lionel VADAM
© PHOTOPQR/Lionel VADAM

Une réunion avait lieu ce mardi au ministère des Sports pour aborder la situation délicate dans laquelle se trouve le FC Sochaux-Montbéliard. Les députés du Doubs et les président et vice-président de Pays de Montbéliard agglomération annoncent des actions en faveur du FCSM.

Par Sarah Rebouh

Dans un communiqué diffusé ce mardi 13 février, Frédéric Barbier et Denis Sommer, députés du Doubs, Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération et Christophe Froppier, vice-président de PMA reviennent sur la réunion qui a eu lieu ce mardi à Paris, au sein du ministère des Sports. Ces derniers ont été reçus par le chef de cabinet de la ministre Laura Flessel, actuellement en déplacement en Corée pour les Jeux Olympiques.

La rencontre avait pour but d'aborder la délicate situation du FCSM actuellement dans la tourmente financière et menacé de relégation en Nationale 3 par la DNCG. 

Le communiqué annonce des actions futures auprès des "partenaires passés, actuels et potentiels du club, ainsi qu’avec la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG)" mais précise également que les élus montbéliardais ne communiqueront pas sur ces différentes interventions.

Écoutez Denis Sommer, député du Doubs : 

Denis Sommer
Interview : Emmanuel Rivallain, Mehdi Bensmaïl.


Écoutez Frédéric Barbier, député du Doubs : 

Frédéric Barbier, député du Doubs, au sujet du FCSM
Frédéric Barbier - Interview : Emmanuel Rivallain, Mehdi Bensmaïl


"La situation s’avère préoccupante"


"Nous avons constaté avec satisfaction que ce dossier est connu dans ses détails et qu’il est suivi par le cabinet de la Ministre Laura Flessel.

Tout comme nous, ils ont jugé que la situation s’avère préoccupante : pas tant sur le plan sportif, mais surtout sur le plan financier. Nous avons décidé conjointement d’une série d’actions, de contacts et d’interventions pour les jours à venir avec les partenaires passés, actuels et potentiels du club, ainsi qu’avec la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG).

Dans l’objectif de trouver une solution durable et honorable pour tous, il a été décidé de ne pas faire de communication particulière sur ces différentes interventions. Nous avons prévu une nouvelle rencontre avec le cabinet ministériel sous quinze jours, afin de faire un point précis sur les démarches engagées par chaque partie. N
ous nous rencontrerons également chaque semaine pour travailler ce dossier et nous le ferons en lien avec la ministre des Sports.

Ce dossier est complexe et difficile, mais comme dans le football, Seul notre esprit d’équipe doit nous permettre de construire les bonnes solutions
" conclut le communiqué.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sens : comment fonctionne la police de sécurité du quotidien ?

Près de chez vous

Les + Lus