Montbéliard : découvrez « Saviris », la voiture-prototype dévoilée par l'école Espera Sbarro

30 étudiants de l’Ecole Espera Sbarro ont présenté jeudi 24 février le prototype de voiture qu’ils ont réalisés. Il leur aura fallu 2 mois et demi de travail pour construire « Saviris », le véhicule de leurs rêves.

A l’école Espera Sbarro de Montbéliard (Doubs), trente élèves défilent et entourent une mystérieuse structure couverte d’un drap. Toutes et tous attendent les premiers vrombissements, et qu’enfin « Saviris » prenne vie. Saviris, c’est un prototype de voiture, le résultat de 280 heures de travail soit deux mois et demi. « Saviris, c’est un mélange de deux noms, explique Mathilde, étudiante. L’un est un personnage de bande dessinée qui est le dieu de la vitesse, Savitar. Et l’autre, c’est Artemis, la déesse de la chasse en Grèce Antique »

L’étudiante était dans l’équipe mécanique usinage, et a pu s’occuper d’une partie du chassis et du train avant. Une autre partie de la classe s’est attelée à la carrosserie, et son modelage. « C’est une réelle fierté de pouvoir la présenter aujourd’hui. Il y a quelques mois, on partait d’une page blanche, d’un dessin, de plusieurs dessins. Et là, on la voit fonctionnelle, grandeur nature. », s’émeut-elle. Les mains croisées dans le dos, la jeune femme laisse échapper une certaine impatience. Elle confie : «  Si les roues tournent aujourd’hui, c’est un peu grâce à moi, et donc cela donne encore plus de fierté ! »

Aston Martin BBR1, Lola ou Lotus

Et soudain, les élèves lèvent le voile sur cette voiture. Splendide vert sapin, et jaune vif. Julien explique :« L’histoire, c’est de partir sur une barquette de course anglaise des années 1950-1960. » Parmi les sources d’inspiration, on retrouve des modèles d’Aston Martin comme les BBR1, des voitures Lola, ou encore des engins de Lotus. « Cela fait plus de 100 chevaux pour moins de 600 kg ! », lance le jeune homme. Il a fallu partir sur un moteur de moto, et ne pas dépasser un budget de 50 000 euros. Il s’agit d’un travail d’équipe, du début à la fin : « On a tous fait des dessins et on a fait une grande synthèse qu’on a mis en commun ».

La formation rattachée à l'UTBM, Université Technologique de Belfort-Montbéliard ne dure qu'un an, et est unique en Europe. Car il n’y a pas de profil prérequis pour y accéder. D’ailleurs, certains sont venus après le bac, d’autres étaient déjà ingénieurs ou même en reconversion. Technicien supérieur en génie des matériaux, Gaspar Loury travaillait dans le composite. Originaire de la région Rhône-Alpes, le jeune explique être venu à l’école Sbarro par « passion de l’automobile » : « je l’ai fait pour moi avant de le faire pour trouver un boulot. Je crois qu’on est tous un peu animés par la même envie.  ». L’étudiant aimerait ensuite travailler dans la customisation ou la réalisation de maquette. La plupart d’entre eux continuent dans le secteur automobile, et les autres se répartissent dans des milieux très divers.

De bons souvenirs

« La voiture n’est qu’un support », admet Anthony Wec, formateur. Car au-delà des connaissances techniques à acquérir, il s’agit avant tout d’apprendre en pratiquant : « Le but, c’est qu’ils partent presque de zéro, détaille On a quatre roues, un moteur, et on va tout construire autour de cela, sur un thème défini. Ils travaillent ensemble, de pair, pour réaliser cette voiture. » C’est la première grande étape de leur année, mais il reste la suivante. Tous les élèves réalisent un deuxième prototype, à la fin de l’année ; cette fois-ci encore plus perfectionné puisqu'il nécessitera 700 heures de travail.

durée de la vidéo : 00h00mn12s
Le premier prototype de l'année de l'école Sbarro. ©Sophie Hienard - France Télévisions

De quoi rappeler de bons souvenirs aux encadrants, eux-mêmes passés par l’école Sbarro. « Il y a six ans, je ne savais pas fabriquer ça de mes mains, et aujourd’hui, je les épaule », décrit Ronan Naisse. Il revoit désormais sa propre promo à travers ses trente élèves, et « ce même plaisir de voir un travail accompli, tous ensemble. » Une journée portes ouvertes l’école Espera Sbarro de Montbéliard est organisée samedi 26 février.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité