Ophélie Claude-Boxberger devant le Conseil d'État ce vendredi 3 janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Le Moing .

Suspendue provisoirement par l'AFLD à la suite d'un contrôle positif à l'EPO, Ophélie Claude-Boxberger a demandé un recours devant le Conseil d'État pour faire lever sa suspension. L'audience aura lieu ce 3 janvier.

Suspendue provisoirement par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) à la suite d'un contrôle positif à l'EPO le 18 septembre, Ophélie Claude-Boxberger et son avocat Maître Laurent Clauzon ont formulé un recours devant le Conseil d'État, dont l'audience aura lieu ce vendredi 3 janvier. 
L'internationale sur 3 000 m steeple accuse son beau-père Alain Flaccus de l'avoir empoisonnée avec de l'EPO lors d'un stage à Font-Romeu au mois d'août. 

L'athlète a fait une demande auprès de son rectorat pour reprendre son emploi de professeur d'EPS à Montbéliard à 100 % - poste qu'elle occupait jusque-là à 70 % - pour retrouver du « budget » pour s'entraîner.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité