Violences urbaines : plusieurs voitures incendiées, la nuit du 13 juillet sous tension dans le pays de Montbéliard

Dans le Doubs, la nuit du 13 au 14 juillet 2020 a été agîtée dans l'aire urbaine. Des voitures ont brûlé dans plusieurs quartiers à Montbéliard Petite Hollande et Citadelle, les Buis à Valentigney et les champs montants à Audincourt. Policiers et gendarmes sont intervenus. 

Des voitures incendiées la nuit du 14 juillet dans plusieurs quartiers du pays de Montbéliard.
Des voitures incendiées la nuit du 14 juillet dans plusieurs quartiers du pays de Montbéliard. © Philippe Arbez - France Télévisions
La préfecture du Doubs ne souhaite pas communiquer ce matin sur le nombre de véhicules incendiés. Dans la nuit du 13 au 14 juillet, plusieurs incidents ont éclaté dans différents quartiers.
  
© Philippe Arbez - France Télévisions




 

Des jets de cailloux et d'objets sur les véhicules des forces de l'ordre


Selon une de nos sources, une personne a été placée en garde à vue. Les policiers et forces de l'ordre ont subi des jets de cailloux, objets et insultes. Quelques dégâts sont visibles sur des véhicules des forces de l'ordre. 
La préfecture précise qu'une centaine de forces de l'ordre ont été mobilisées pour venir en appui aux sapeurs-pompiers venus éteindre les incendies. Un renfort d'une unité de forces mobiles de la gendarmerie avait été prévu sur ce secteur pour la fête nationale.

 
 

 



"Je suis écoeurée par des tels comportements" réagit la maire de Montbéliard

La maire de Montbéliard s'est rendue sur place pour constater les débordements. Elle confirme les actes de violences la nuit dernière. "Il y a plusieurs voitures brûlées, des feux de poubelles, et puis des groupes qui ont pris maille à partie avec les forces de police, les forces de l'ordre. C'est un spectacle désolant, je suis scandalisée. On essaie de faire en sorte que ce quartier vive bien (jeux, espaces verts, travaux sur les bâtiments, piscine...). C'est incompréhensible. On peut avoir des problèmes, des difficultés... mais c'est un scandale. Il faut une véritable réponse de la police et une réponse judiciaire, autrement, on n'y arrivera jamais" estime la maire de la ville. 

Sur sa page Facebook, l'élue a publié quelques photos des dégâts dans le quartier de la Petite Hollande. 
 


Un couvre-feu avait été mis en place dernièrement dans le quartier de la petite Hollande à Montbéliard 


Des incidents s'étaient déjà produits dans le quartier de la Petite Hollande au début du mois de juin 2020.
La mairie avait pris la décision de mettre en place un couvre-feu pour une période de deux semaines du 8 au 22 juin pour les mineurs de moins de 16 ans, non accompagnés d’un adulte.C’est la troisième fois, en moins d’un an, qu’une telle mesure était ordonnée sur Montbéliard, un couvre feu avait déjà été pris au mois de février également sur le quartier de la Chiffogne.

Marie-Noëlle Biguinet, maire LR de Montbéliard envisage de rétablir le couvre-feu sur le secteur de la Petite Hollande, a -t-elle confié ce matin à France 3 Franche-Comté :  "Je pense qu'on va rétablir ce couvre-feu au moins dans les 15 jours qui viennent, car on doit retrouver le calme dans ce quartier".
 

Des mineurs de 13 à 15 ans incendient parfois les voitures


A Audincourt, le maire Martial Bourquin a vu les feux de poubelles se multiplier la nuit dernière. Une voiture a été incendiée. "Ce sont des enfants de 13 à 15 ans parfois qui incendient des voitures, il faut s'interroger sur la parentalité" estime l'élu. "Les parents seront convoqués en mairie, il faut que ces parents puissent maîtriser leurs enfants" rappelle l'élu qui souhaite lui aussi une réponse coordonnée de la police et de la justice. "Il faut qu'on donne des travaux d'interêt général à ces jeunes" estime l'élu. "Il faut les faire se calmer, il faut que la force du droit s'impose" dit Martial Bourquin. 

Voyez notre reportage complet tourné ce mardi 14 juillet 2020 : 
  

 

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
14 juillet événements sorties et loisirs incendie faits divers police société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter