VIDEO. Justine Richard, 100ème femme sapeur-pompier à s’engager cette année dans le Doubs

Cette jeune élève infirmière rejoint le centre de secours de Montbéliard, 43 ans jour pour jour après la signature du décret permettant aux femmes d’être sapeurs-pompiers.
 
© France 3 Franche-Comté

Justine voulait depuis longtemps être pompier. "Toute jeune, je voulais faire jeune sapeur pompier, mais il n'y avait pas de bus pour y aller depuis mon village. Aujourd'hui, je suis élève infirmière en deuxième année, j'ai pensé que la formation était complémentaire" explique la jeune femme de 22 ans. Elle va concilier ses études et l'engagement volontaire pour sortir sur tout type d'interventions. 240 heures de formation sont au programme. 

Dans le Doubs, 22% des volontaires pompiers sont des femmes. "Il y a un changement de culture qui s'est opéré depuis 10 ans. Il y a une réelle évolution de l'engagement des femmes chez les pompiers" explique le capitaine Hervé Marchal. Il a certes fallu aménager les vestiaires qui n'existaient pas alors dans les casernes pour le sexe féminin. Mais la présence des femmes est bénéfique. "Cela a apporté de la richesse dans les échanges entre hommes et femmes. On fait beaucoup de secours à personnes, dans les interventions, les femmes apportent plus de réconfort auprès des enfants par exemple" ajoute le capitaine. 

 

Justine Richard, 100 femme pompier volontaire recrutée dans le Doubs


 

1976, les premières femmes pompiers 


 « Les corps des sapeurs-pompiers communaux peuvent être composés de personnels tant masculins que féminins »

C’est en ces quelques mots que la nouvelle avait été officialisée dans le Journal Officiel du 7 novembre 1976. Quelques jours plus tôt, le 25 octobre 1976, la signature d'un décret permettait aux femmes de devenir sapeur-pompier.


 

Justine fait partie des 600 femmes engagées au SDIS du Doubs.
Justine fait partie des 600 femmes engagées au SDIS du Doubs. © Clément Jeannin - France Télévisions

Durant l’année 2019, près de 300 nouvelles recrues sont venus garnir les rangs des casernes doubiennes. Parmi elles, près de 35% sont des femmes. Des chiffres exceptionnels qui viennent porter à 2.500 le nombre de sapeurs-pompiers dans le département.  


Que signifie sapeur-pompier volontaire ?

Un sapeur-pompier volontaire est une personne dont l’activité principale n’est pas celle de sapeur-pompier. Ces personnes bénévoles interviennent occasionnellement pour des missions de sécurité civile ou pour toutes autres actions généralement confiées aux services d’incendies et de secours. Dès 16 ans, toute personne peut s’engager en tant que sapeur-pompier volontaire.

 

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés bénévolement.
Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés bénévolement. © Sapeurs-pompiers de France


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société pompiers social